Dernières nouvelles
Accueil » A la une » Agroalimentaire : Supreme met 500 millions de dollars pour des acquisitions

Agroalimentaire : Supreme met 500 millions de dollars pour des acquisitions

Honore Dainhi

Honoré Dainhi, président de la division Afrique chez Supreme Group

Supreme Group, le spécialiste des zones de guerre et fournisseurs de plusieurs armées vient d’acquérir 42% du capital de la société Tunisienne Gepaco. Il prévoit d’autres acquisitions d’entreprises dans les jus de fruits, les biscuits, etc.

Supreme, le nom ne vous dit, peut-être, rien. Mais ce n’est rien moins que le fournisseur officiel en nourriture et carburant des armées américaine et britannique, de l’Onu ou encore de l’Otan. C’est un géant mondial, leader des solutions de chaines d’approvisionnement en zone hostile, qui vient d’entrer dans le capital de la société tunisienne Gepaco. Cette dernière est, quant à elle, spécialisée dans la confection de produits alimentaires commercialisés sous la marque Moulin d’Or. Selon les responsables de Supreme, l’objectif est de porter la marque Moulin d’Or dans plusieurs pays du continent.

A propos de Supreme Group

Depuis plus de 50 ans, Supreme Group fournit ses services dans le monde entier à des clients du secteur gouvernemental et des clients œuvrant dans le domaine de la Défense. La société reste une entité privée qui s’est forgée une réputation solide en zone hostile. Avec la fin de la Guerre du Golfe et le retrait des troupes occidentales d’Afghanistan, Supreme s’est engagé dans un processus de diversification notamment en Afrique. Parallèlement à son domaine d’activité qui sert le secteur gouvernemental et celui de la Défense, une Division commerciale a été créée pour se centrer sur les nouvelles opportunités commerciales en Afrique et se caractérise par un plan d’acquisition important en cours de mise en œuvre, visant à accélérer sa croissance dans toute la région. « Supreme est plus qu’un investisseur financier. La société opère en Afrique depuis plus de 20 ans et, en tant que telle, a développé de vastes réseaux opérationnels et logistiques et une connaissance significative du marché local », souligne Souhail Ben Aissa, le fondateur de Gepaco. “Supreme gère à grande échelle et depuis de nombreuses années la fourniture ainsi que la distribution de produits alimentaires et de boissons ; nous allons donc profiter de leur expertise afin de développer la marque Moulin d’Or davantage sur tout le continent africain”, conclut Mohamed Ben Rekhis, le PDG de Gepaco.

“Cette acquisition est une étape clé de notre stratégie de diversification et constitue un modèle pour nos futures acquisitions”, affirme Honoré Dainhi, le président de la division Afrique chez Supreme Group. Il devrait probablement y avoir d’autres acquisitions, puisque le groupe a prévu un budget global de 500 millions de dollars pour des participations des PME africaines opérant dans les jus de fruits, les eaux minérales, les biscuits et autres produits agroalimentaires. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce groupe qui réalise un chiffre d’affaires de 5 milliards de dollars connait très bien le continent pour y avoir opéré dans une vingtaine de pays en conflit. Le PDG de Supreme, Stephen Orenstein ainsi que son Directeur général Theo Rickert ont ainsi confié la mission a l’Ivoirien Honoré Dainhi.

“Notre investissement est axé sur le secteur commercial des produits alimentaires et des boissons non-alcoolisées en Afrique, en contact direct avec le consommateur. Nous prenons au sérieux notre stratégie d’acquisition et nous nous réjouissons à la perspective de nouer de nouveaux partenariats avec des organisations privées et d’effectuer des investissements à long terme axés sur la croissance et les partenariats”, ajoute Honoré Dainhi.

A propos de la nouvelle prise de participation, Dainhi affirme que : “Gepaco a créé un modèle commercial distinct, une expertise approfondie et une marque puissante qui peut franchir les frontières”. L’objectif est d’apporter les fonds nécessaires pour développer rapidement la société et s’étendre sur le reste du continent. Des pays comme la Côte d’Ivoire, le Kenya, l’Afrique du sud, le Maroc… sont dans sa ligne de mire.

“Nous discutons déjà des investissements potentiels dans des usines de production ainsi que dans de nouvelles méthodes de distribution et de personnalisation des produits, et nous recherchons de nouveaux partenariats d’affaires stratégiques dans certains pays africains. Cette expansion a toujours été l’ambition de GEPACO, et grâce au soutien fourni par Supreme, nous pouvons aujourd’hui atteindre cet objectif ensemble”, affirme toujours le président de la division Afrique de Supreme Group.

Il convient de rappeler que Gepaco qui a 25 ans d’existence est devenue une figure de proue dans l’industrie agroalimentaire tunisienne. Elle propose une gamme de produits comprenant une variété de gâteaux et de pains vendus sous emballage, ainsi que différents snacks précuits. La société détient une part de marché substantielle dans les secteurs des gâteaux et des cupcakes, les catégories du marché pâtissier tunisien affichant la croissance la plus rapide. Outre le rôle de chef de file qu’elle joue au sein du marché tunisien avec son solide réseau de distribution composé de 160 distributeurs indépendants qui atteignent plus de 10 000 points de vente, la société a également développé avec succès une présence importante en Libye au cours des dernières années.

Agro-alimentaire Honoré Dainhi Supreme Group

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

error: