Dernières nouvelles
Accueil » Agribusiness » La SNI se désengage définitivement de Lesieur Cristal

La SNI se désengage définitivement de Lesieur Cristal

Samir Oudghiri Idrissi, Directeur général de Lesieur Cristal, deuxième à droite

Samir Oudghiri Idrissi, Directeur général de Lesieur Cristal, deuxième à droite

La SNI concrétise la troisième et dernière étape de son processus de désengagement dans Lesieur Cristal. En effet, après avoir cédé 41 % du capital de l’huilier marocain au groupe français Sofiproteol, puis 24,7% à un nouveau bloc d’institutionnels composé de deux caisses de retraite, la CMR et la CIMR, ainsi que d’une mutuelle agricole la MAMDA-MCMA et de l’assureur Wafa Assurance, elle vend 22,8 % du capital du n°1 marocain de l’huile alimentaire sur le marché de la Bourse de Casablanca, à travers une Offre publique de vente (OPV), ouverte au grand public. L’opération, qui a été visée le 16 mai par le CDVM ( l’autorité de régulation des marchés de capitaux) porte sur un volume de 6 millions d’actions proposées au prix de 85 dirhams pour les salariés de Lesieur Cristal et de 93 dirhams pour tous les autres investisseurs, soit des décotes respectives de 20 % et 13 % par rapport au dernier cours de bourse. L’opération doit rapporter 580 millions de dirhams à la SNI. A l’issue de l’opération qui devrait être clôturée le 12 juin, le flottant en bourse de la société atteindra plus de 34%. Au total, la part qui sera détenue par le marché sera bien plus importante, en y ajoutant les participations des institutionnels ; elle s’élèvera à 59%. Cette OPV de Lesieur Cristal n’est que la première d’une longue série pour SNI. Après avoir finalisé les cessions du contrôle de Centrale Laitière à Danone et de Cosumar à Wilmar et plusieurs institutionnels marocains, la SNI prévoit également de s’en désengager via la Bourse. A noter qu’en 2013, le chiffre d’affaires de Lesieur Cristal s’est établi à 4,1 milliards de dirhams pour un résultat net de 173 millions de dirhams. Aujourd’hui, la filiale marocaine de Sofiproteol voit loin. Selon Samir Oudghiri Idrissi, directeur général de Lesieur Cristal, celle-ci table sur l’innovation, le renforcement des ventes à l’export mais aussi l’intégration avec l’amont pour renforcer ses positions et réaliser un chiffre d’affaires supérieur à 5 milliards de dirhams d’ici à 2017.

Cela dit, il faut noter également que 13% de la production de Lesieur Cristal est destinée à l’export. Une bonne partie de ce ratio est destinée en Mauritanie et au Sénégal.

Industrie agro-alimentaire investissement Lessieur Cristal Samir Oudghiri Idrissi SNI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

error: