Dernières nouvelles
Accueil » A la une » OCP Group: une usine de 2,4 milliards de dollars en Ethiopie

OCP Group: une usine de 2,4 milliards de dollars en Ethiopie

Dans le cadre de la tournée du roi du Maroc sur le continent africain, il s’est noué beaucoup de relations d’affaires. Mais cet investissement d’OCP Group dans une usine de classe mondiale se singularise par sa taille. Dans quelques années, l’Ethiopie, pays dont 40% de la population sont des agriculteurs, devrait être autonome en fertilisants.

Mostafa Terrab PDG d'OCP Group et Hailemariam Desalegn, Premier ministre éthiopien.

Mostafa Terrab PDG d’OCP Group et Hailemariam Desalegn, Premier ministre éthiopien.

Parmi les annonces de la tournée de Mohammed VI sur le continent, celle-là est à marquer d’une pierre blanche. OCP vient d’établir un partenariat avec le ministère de l’Industrie publique éthiopien portant sur la construction d’une usine d’engrais de classe mondiale. Le groupe marocain s’engage à investir quelque 2,4 milliards de dollars dans un complexe baptisé Dire Dawa fertilizer complex.

“Ce projet de partenariat bénéficiera de l’intégration des ressources naturelles africaines, afin de produire en Afrique à partir de matières premières africaines des engrais destinés aux agriculteurs africains”, souligne Mostafa Terrab qui agi en panafricain convaincu depuis qu’il est à la tête de l’entreprise marocaine. Car, faut-il le rappeler, il s’agit de la troisième usine d’envergure projetée hors du Maroc. Une première est en construction au Gabon et une deuxième verra le jour au Nigeria.

Autosuffisance

“La première phase de cet investissement s’élevant à 2,4 milliards de dollars consistera en la production de 2,5 millions de tonnes d’engrais par an, à l’horizon 2022, permettant ainsi à l’Ethiopie d’être autosuffisante en engrais, tout en créant des opportunités d’exportation”, précise un communiqué du groupe industriel.

Il s’agit d’un véritable partenariat sud-sud, puisqu’OCP Group s’appuie sur les ressources respectives éthiopiennes et marocaines. “Cette plateforme de production d’engrais produira des engrais à base de potasse et de gaz d’Ethiopie et d’acide phosphorique du Groupe OCP”, affirme-t-on auprès du numéro un mondial des phosphates et fertilisants.

Toujours selon la même source, l’objectif est de doter le complexe de “toutes les infrastructures nécessaires, logistique, accès aux intrants, stockage et transport, afin de satisfaire 100% de la demande en engrais de l’Ethiopie à des prix compétitifs aux agriculteurs locaux”.

Exportations

Par ailleurs, il faut rappeler que l’Ethiopie vient de développer ses infrastructures de transport notamment son réseau ferré avec les pays voisins, dont Djibouti. La plateforme devrait donc permettre d’exporter vers la sous-région est-africaine voire vers l’Asie via le port de Djibouti.

OCP envisage “un investissement supplémentaire de 1,3 milliard de dollars US d’ici 2025 visant à augmenter la capacité totale pour atteindre les 3,8 millions de tonnes d’engrais par an, pour soutenir la croissance de la demande locale”. De sorte qu’à la fin de cette deuxième phase, la plate-forme comprendra 9 unités, augmentant ainsi la production annuelle de 50% en engrais.

 

Agriculture Diplomatie économique Diplomatie marocaine Hailemariam Desalegn Mostafa Terrab OCP OCP Africa OCP Group

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

error: