Dernières nouvelles
Accueil » African Success » Patrick Holenn, Schneider Electric – l’énergéticien africain

Patrick Holenn, Schneider Electric – l’énergéticien africain

Il a à peine, 34 ans. Il est ingénieur en génie civil avec 10 années d’expérience et un CV en béton. Touche-à-tout, il songe à la transformation énergétique.

Patrick HolennLe parcours professionnel de Patrick Holenn ressemble à une séquence vidéo tournée à la vitesse grand V. A 19 ans, il quitte la République du Congo Démocratique (RDC) aussitôt son bac de sciences mathématiques en poche. Il découvre le Maroc, s’impose major de sa promotion dans les classes prépa et décroche son ticket d’accès à quatre grandes écoles d’ingénieurs : “J’avais le choix, ce qui est un luxe pour tout élève ingénieur”. Finalement, l’Ecole Hassania des Travaux Publics (EHTP), une prestigieuse école d’ingénieurs au Maroc, est choisie”pour des raisons de commodités: il y avait Internet dans le campus”. C’était en 2001.Le reste est une affaire de persévérance. Au sortir de l’école et lorsque ses collègues s’appliquent à rejoindre l’Europe, lui, se fait repérer par son entreprise de stage, la SPIE, un sous-traitant en génie industriel et électrique de l’OCP, le géant mondial des phosphates. Il y décroche un contrat en 2005 et prend la responsabilité de la relation-client de firmes prestigieuses comme JLEC, la centrale électrique située dans le centre du Maroc, Sumitomo Ews Morocco et bien évidement l’ONE, devenu aujourd’hui ONEE, le gestionnaire public de l’électricité dans le royaume.

Un an après, la gestion de projets industriels n’a plus de secret pour lui. Il participe au montage, négocie, calcule les coûts et les contrôle, forme et gère les équipes sur le terrain et s’occupe du service après-vente. La SOMAGEC, le géant marocain du génie civil clé-en-main, le repère et l’emmène dans ses bagages en Guinée Equatoriale. Il participe à la réalisation de deux aéroports, deux ports et de plusieurs autres projets d’infrastructures dans ce pays de l’Afrique centrale pour un coût global de 2 milliards de dollars US. En 2009, alors qu’il est dans le feu de l’action, il fait un step-back, retourne au Maroc et reprend ses études à temps partiel avec sa carrière professionnelle: “je souhaitais parfaire mon CV avec un MBA”.

Patrick Holenn et Aziz AKHANOUCH

Patrick Holenn et Aziz AKHANOUCH

En fait, ce n’est pas tant le MBA qui motive ce retour sur les bancs de l’école, mais le projet qu’il y a derrière. Il n’a pas oublié que partout en Afrique, notamment son Congo Démocratique, on souffre de grandes lacunes en matière d’électricité. Maintenant qu’il en a la mesure, il tient à apporter sa contribution. Celle-ci a pris la forme d’une étude sur “La transformation énergétique”. Dans ses recommandations, il conclut à un modèle de restructuration du secteur de l’électricité en RDC avec la création d’une agence nationale de régulation. Le projet clé-en-main (étude de marché, business-plan et analyse financière…) ne passe pas inaperçu. Il lui vaut une émission spéciale dans l’une des chaines de télévision du pays.

En attendant que ce projet aboutisse, il reprend attache avec les affaires et intègre une multinationale de renom, Schneider Electric Maroc. Il y officie depuis 2010 à différents postes de responsabilité jusqu’à devenir son Directeur “Marketing et Stratégie”.

Patrick Holenn et Karim Ghellab

Patrick Holenn et Karim Ghellab

De bout en bout, on retrouve la griffe de Patrick Holenn dans plusieurs grands projets que le Maroc a connus ces dernières années. Depuis la nouvelle tendance des villes vertes amorcée par le royaume au montage des plans d’équipements de grands centres commerciaux et d’affaires : les deux tramways de Casablanca et de Rabat, l’Hôpital Cheikh Khalifa, Morocco Mall, Anfa Place, Carré Eden… A 34 ans, il voit dans la transformation énergétique de l’Afrique et plus particulièrement de son Congo natal un aboutissement, et celle-ci, à l’entendre dire, semble à portée de main.

Bio Express

  • Formation Août 1999 Baccalauréat Série C (Sciences mathématiques)
  • Octobre 2000 Départ au Maroc sur obtention d’une bourse de mérite de la coopération Maroco-congolaise ;
  • 2002 Admission au Concours des Grandes Ecoles d’Ingénieurs marocaines ;
  • 2002 Admission à l’Ecole Hassania des Travaux Publics (EHTP) – filière Génie Electrique
  • 2005 Obtention du Diplôme d’Ingénieur d’Etat en Ingénierie des Systèmes Electriques Industriels ;
  • En 2010 Executive MBA International de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussée de Paris

Expérience professionnelle

  • De 2005 à 2009 Ingénieur Chef de Projet SPIE
  • De 2009 à 2010 Ingénieur Responsable de l’Ingénierie à SOMAGEC Guinée Equatoriale
  • De 2010 à 2015 Schneider Electric: De Responsable grands comptes à Directeur marketing
Energie Patrick Holenn Production énergétique Schneider Electric

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

error: