fbpx

Albert Toikeusse Mabri, ministre du Plan et du développement de Côte d’Ivoire et Gouverneur à la Banque africaine de développement (BAD)

Pinterest LinkedIn Tumblr +

« Des volontaires africaines financent à hauteur de 500.000 dollars US les études de 20 étudiants du continent au Maroc »

 

Invité d’honneur à la cérémonie de remise des bourses aux étudiants africains à Marrakech, Albert Toikeusse Mabri, ministre  du Plan et du Développement  s’est félicité de cette action initiée par des entrepreneurs et stars africains. Il a également souligné l’importance que revêt ce genre d’initiatives qui valorisent le capital humain  

AFRIMAG: Que représente pour vous, Gouverneur de la Banque africaine de développement, une action telle que celle d’accorder 500.000 dollars de bourse aux étudiants africains ?

tinmar 970
Albert Mabri Toikeusse, ministre du Plan et du développement de Côte d'Ivoire et Gouverneur à la Banque afrcaine de développement

Albert Mabri Toikeusse, ministre du Plan et du développement de Côte d’Ivoire et Gouverneur à la Banque africaine de développement

Albert Toikeusse Mabri : Comme je l’ai précisé aux étudiants bénéficiaires de cette bouse, c’est une opportunité qu’il faut saisir avec force. surtout que les initiateurs visent essentiellement à booster les compétences en vue d’adapter les ressources humaines à l’évolution des investissements africains. Nous disposons d’une richesse énorme sur tous les plans,  il faut juste valoriser le capital humain pour pouvoir assurer un développement équilibré.

Donc, ces étudiants vont pouvoir continuer leurs études supérieures au Maroc grâce à cette bourse pour contribuer à leur tour au développement de leurs  pays et de leur continent.

Autre point fort de cette action solidaire est le fait de garantir l’emploi à ces étudiants une fois  leurs diplômes en poche. Ils peuvent trouver des emplois au sein des entreprises qui forment le réseau des initiateurs de ce projet solidaire. Ou bien s’ils envisagent de monter leurs propres entreprises.

 Quels sont les critères de choix de ces 20 étudiants bénéficiaires?

Les volontaires d’Afrique ont lancé un appel à candidature aux pays africains pour sélectionner les bénéficiaires. Chaque pays a choisi les plus méritants sur la base de notes scolaires.

Ces jeunes vont être formés dans les branches techniques pour répondre aux besoins de l’économie africaine en plein développement.

 Y aura-t-il  un suivi sur l’état d’avancement de cette action solidaire?

Selon ses initiateurs, cette action solidaire n’est qu’à ses débuts. Sur 5 ans, l’action touchera annuellement un nombre précis d’étudiants.

Pour revenir à votre question, nous allons évidemment  mettre en place un comité de suivi de ces étudiants pour veiller à la réussite de ce projet.

 Pourquoi le choix du Maroc pour formation de ces étudiants ?

Le Maroc a noué des relations exemplaires avec les pays africains grâce aux efforts élaborés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. L’économie marocaine connait un développement remarquable. Et ce pays a une position géostratégique unique, passerelle entre l’Afrique et l’Europe.

Cela dit, il faut noter que la coopération du royaume avec le continent africain touche plusieurs volets dont justement la formation supérieure. Donc, le Maroc est un lieu favorable pour la formation de ces jeunes étudiants, leaders africains de demain. 

Partager.

Un commentaire

  1. Pingback : Samba Bathily et Akon jouent les mécènes !

Répondre