fbpx

Cameroun: les autorités vont à la chasse du ciment contrefait

Pinterest LinkedIn Tumblr +
Plusieurs tonnes de ciment saisis

Plusieurs tonnes de ciment saisis

C’est une information qui circulait déjà en sourdine dans le milieu des quincailleries locales. Ce qui a suscité la curiosité des autorités publiques en charge du Commerce. Lesquelles ont requis les services des forces de l’ordre pour une enquête mineuse et discrète à travers le pays. Résultat des courses,« 37 tonnes de ciment de marques Dangote Cement et Cimenteries du Cameroun (Cimencam) ont été saisies », apprend-on de Luc Magloire Mbarga Atanga, le ministre du Commerce. Fruits de la contrebande, les  sacs de faux ciment ont été soumis à la destruction.

Ces produits contrefaits, indiquent les pouvoirs publics, ne sont pas produits sur le sol camerounais, mais y pénètrent à partir de sa partie septentrionale  et à l’Est.  Deux Régions où les frontières, dit-on, sont très poreuses. Les pouvoirs publics avouent avoir saisis plus de 500 sacs de faux ciment à Douala par exemple.  Il faut rappeler qu’en 2016, le Cameroun a enregistré l’effondrement de nombreux immeubles en chantier, d’où l’extrême vigilance des autorités.

tinmar 970
Partager.

Répondre