fbpx

Conakry Capitale Mondiale du Livre en 2017

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les diplomates accrédités en Guinée s’impliquent

Sansy Kaba Diakité est sur tous les fronts depuis la désignation de la capitale guinéenne comme « Capitale mondiale du livre » en 2017. Le Directeur de la maison d’édition l’Harmattan Guinée, Commissaire de « Conakry Capitale Mondiale du Livre », multiplie les initiatives pour le succès de cet événement planétaire, organisé sous l’égide de l’Unesco.

Sansy Kaba Diakité

Sansy Kaba Diakité, Commissaire de Conakry Capitale Mondiale du Livre

Initiateur également des « 72 Heures du livre », une rencontre annuelle entre les professionnels et les amateurs du livre du continent, en vue de célébrer la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, Sansy Kaba Diakité travaille étroitement avec la ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, Makalé Camara, qui assure le parrainage du projet. Cette dernière a fait appel aux responsables diplomatiques d’Europe, d’Asie et d’Amérique dans ses locaux le vendredi, 2 décembre 2016 afin de contribuer à la réussite de cet important rendez-vous culturel mondial. «Nous souhaitons que vous nous assistiez de toutes les manières possibles pour que cet évènement réussisse à l’instar des autres pays l’ayant déjà abrité. Nous souhaitons les atteindre à défaut de les dépasser. Il s’agit de voir dans quelle mesure chaque pays représenté en Guinée, pourra mobiliser ses hommes de lettres, artistes… pour accompagner la Guinée pour que Conakry soit à l’honneur», a-t-elle  souhaité. Il faut dire que la désignation de Conakry pour organiser cet événement fait d’elle la première capitale d’Afrique francophone à se voir délivrer ce label par l’Unesco. À l’échelle continentale, seules les villes de Port Harcourt, au Nigeria, et d’Alexandrie, en Égypte, se sont vues décernées ce titre respectivement, en 2002, puis en 2014. Le Commissaire général de « Conakry Capitale Mondiale du Livre » (CCML), Sansy Kaba Diakité, a pris la parole à son tour pour inviter l’ensemble du corps diplomatique à s’associer à cette célébration mondiale du livre en mettant leurs différentes activités sous le label CCML 2017 ou encore profiter de la fête d’indépendance de leur pays, pour passer des messages sur le livre et la lecture.

« Si les jeunes guinéens sont nombreux à jouer à la loterie, c’est parce que partout, dans tous les coins des quartiers, se trouvent des kiosques», indique-t-il. Les diplomates accrédités en Guinée se sont ainsi engagés à rendre belle cette fête mondiale du livre. Pour rappel, au menu de l’événement « Conakry Capitale Mondiale du Livre », prévu à partir du 23 avril 2017, sont programmés, entre autres, l’ouverture officielle avec la 9ème édition du salon du livre et de la lecture de Guinée, des séances de lectures publiques dans les coins de lecture, la rentrée littéraire, le mois de la langue arabe, la poésie, le slam, le mois de la francophonie, des Nations Unies, la journée de l’Europe, celle de l’Afrique, des pays également tels que la France, la Turquie, le Sénégal, le mois de l’enfant, la journée de la liberté de la presse, le salon des langues africaines, le théâtre, du cinéma et aussi des hommages seront rendus aux écrivains de renoms tels que Camara Laye, William Sassine…

Partager.

Répondre