Dernières nouvelles
Accueil » A la une » Entretien : Habib Blédou, Directeur Général Banque Atlantique Mali

Entretien : Habib Blédou, Directeur Général Banque Atlantique Mali

Outre l’écosystème agricole, le secteur privé d’une manière générale ou encore de la microfinance et du mobile banking, Banque Atlantique Mali, filiale du Groupe Banque centrale Populaire (BCP) du Maroc, accorde une place de choix à l’écosystème minier.

Son Directeur général, Habib Blédou, revient sur les nombreuses initiatives inédites lancées par Banque Atlantique Mali au profit du secteur minier de ce pays qui se développe  d’année en année. Entretien.

 

« Banque Atlantique se positionne au Mali, comme une des principales banques du financement de la chaine de valeur minière »

AFRIMAG : En quoi Banque Atlantique est-elle engagée auprès des acteurs économiques pour le développement du Mali ?

Habib Blédou, Directeur général de la Banque Atlantique du Mali

Habib Blédou, Directeur général de la Banque Atlantique du Mali

Habib Blédou : Nos résultats sont les premiers indicateurs et le reflet de l’engagement de Banque Atlantique auprès des acteurs économiques. Filiale du Groupe Banque Centrale Populaire (BCP), Banque Atlantique est l’une des plus grandes institutions financières du Mali avec un total bilan de 304 926 millions FCFA, 156 774 millions FCFA de crédits distribués, 150 502 millions FCFA d’épargnes collectées et un PNB de 13 394 millions FCFA.

Aujourd’hui, Banque Atlantique se distingue comme un acteur financier clé, fortement impliqué dans le financement des grands projets d’infrastructures couvrant plusieurs secteurs. C’est le fruit du développement de solutions de financement innovantes répondant véritablement aux besoins des économies du continent africain et de leurs acteurs.

Et comment l’engagement de Banque Atlantique se traduit pour le développement du secteur minier en particulier ?

Dès sa création, il y a près de 100 ans, notre maison mère, le groupe BCP, a saisi le potentiel de contribution du secteur extractif en général, et du secteur minier en particulier, au développement des économies africaines. La Banque Centrale Populaire est opérationnelle dans la zone UEMOA à travers le réseau des « Banque Atlantique ». Banque Atlantique se positionne aujourd’hui au Mali, comme une des principales banques du financement de la chaine de valeur minière avec une stratégie dédiée à l’accompagnement des mines et des sous-traitants miniers. Des solutions de financement spécifiques ont été conçues à la fois pour des investissements en matériel et sur des lignes d’exploitation. Si l’on prend l’exemple du matériel, nous proposons des lignes de leasing adaptées à l’activité des sous-traitants, notamment sur le transport du minerai, la logistique, ou les engins lourds de terrassement.
De plus, nous allons au-delà du financement classique de l’activité: nous travaillons également avec les miniers sur des projets d’aménagement et d’infrastructure des mines et de leurs environs ainsi que sur des projets d’urbanisation immobilière pour le bien-être des populations riveraines et des employés. Banque Atlantique avec l’appui du groupe Banque Centrale Populaire souhaite développer tout l’écosystème minier regroupant les acteurs du secteur et les fournisseurs de services.

Sur quoi repose la capacité de Banque Atlantique à financer ce type de chaine de valeur sectorielle?

L’industrie extractive, à l’image de nombreuses autres, fait face à des investissements de plus en plus lourds. Elle a donc besoin du financement de banques locales et sous régionales solides. La BCP figure dans le Top 10 des banques africaines en termes de taille de bilan, et est le 6e plus grand groupe bancaire en Afrique par les fonds propres. Notre Groupe est présent dans 17 pays africains, et 14 autres pays à travers le monde. Egalement implantée à Maurice, notre banque est la seule institution bancaire de l’Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre à être présente dans cette place financière internationale, et donc être en mesure de contribuer efficacement à la densification des relations d’affaires entre les entreprises installées en Afrique francophone et celles établies, d’un côté, en Afrique anglophone et, de l’autre, en Asie.

A cette solidité, s’ajoute une capacité d’innovation du groupe BCP reconnue par les banques de développement. A titre d’exemple, un programme de financement innovant est en cours de déploiement en Afrique subsaharienne entre la banque Atlantique et la SFI, membre du Groupe de la Banque mondiale, à destination des chaines de valeur agricoles. Ce programme bénéficie également aux PME maliennes. Nous avons à cœur d’accompagnement du tissu économique local, jusqu’au dernier maillon. L’accompagnement de l’entreprenariat local est d’ailleurs un de nos 4 axes d’intervention en tant que Banque citoyenne avec le social (santé, éducation), l’environnement et la culture. Parce que Banque Atlantique est engagée pour accompagner activement l’inclusion sociale et financière, qui est le fondement d’une croissance durable et inclusive.

Banque Atlantique Mali Banque & Finance Habib Blédou Mines

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Impulse