fbpx

Eric Lefort, P-DG du Groupe Premium

Pinterest LinkedIn Tumblr +

«Nous démarrons par le Sénégal et la Côte d’Ivoire qui seront des hubs régionaux»

Eric Lefort

Eric Lefort, PDG du Groupe Premium

. Le groupe Premium, holding marocain spécialisé dans la distribution de biens d’équipement destinés à l’industrie, au BTP, mines et carrières et à l’agriculture, au travers de ses filiales SRM, établissement Berenger, SOCOPIM, Premium Location et AFIT, vient de procéder à l’ouverture de ses nouvelles filiales au Sénégal et en Côte d’ivoire.

. Son P-DG, Eric Lefort, nous explique le plan de développement de son groupe en Afrique de l’Ouest

AFRIMAG : A l’instar des grands groupes marocains de divers secteurs d’activités, le Groupe Premium vient d’installer une filiale à Dakar. Pourquoi avez-vous porté votre choix sur ce pays ?

Eric Lefort : le Sénégal a été la première étape de notre plan de développement régional, base à partir de laquelle nous allons couvrir la Mauritanie, le Mali et les Guinée. Dakar est un hub logistique pour la sous-région grâce à ses installations portuaires ce qui est important pour nous permettre d’acheminer nos matériels et pouvoir assurer un stock de proximité en machines et pièces de rechange. D’autre part, la proximité géographique et culturelle du Sénégal est aussi un atout important pour vivre une première expérience en Afrique subsaharienne.

Votre holding qui est spécialisé dans la distribution de biens d’équipement destinés à l’industrie, au B.T.P, mines et carrières et à l’agriculture, au travers de ses cinq filiales, notamment SRM, Etablissement Berenger, SOCOPIM, Premium Location et AFIT, va-t-elle y déployer toutes ses marques ?

Cela dépend des pays car certaines des marques que nous représentons au Maroc sont déjà représentées dans certains pays, mais notre ambition est effectivement de travailler avec le maximum de nos partenaires en leur proposant les mêmes standards de qualité et de professionnalisme dans les pays que nous souhaitons couvrir, que ceux que nous avons mis en place au Maroc.
Aujourd’hui les partenaires qui nous accompagnent au Sénégal et dans la sous-région sont pour la division équipements industriels : Linde, Ingersol Rand, SDMO et pour la division BTP, mines et carrières Liebherr, Manitou, Putzmeister, Ermont-Marini, et Berco.

Est-ce à dire que vos principaux partenaires au Maroc vous accompagneront dans votre plan de développement en Afrique subsaharienne ?

Oui, en grande partie mais pas forcément dans tous les pays. De plus en plus de fabricants souhaitent travailler avec des partenaires qui répondent à des normes internationales, qui sont en mesure de développer une approche moderne de la distribution et qui disposent des ressources financières suffisantes pour assurer leur développement. D’autre part, ils préfèrent aussi concentrer leur attention sur un nombre plus réduit de partenaires, plus importants, pour mieux les suivre et s’assurer du déploiement opérationnel de leur stratégie, ce qui explique aussi pourquoi beaucoup de nos partenaires nous accompagnent en Afrique subsaharienne, et que d’autres y réfléchissent.

En quoi l’offre de Premium Sénégal sera-telle adaptée aux besoins des marchés africains ?

Le Maroc est en Afrique, nous avons donc déjà une certaine expérience de ce que les marchés attendent. Notre offre ne sera donc pas différente de ce que nous proposons aujourd’hui soit de la vente de biens d’équipements, une solution complète dans tous les domaines d’activités afin de répondre précisément aux besoins, l’accompagnement de nos clients pas des offres de services pour maintenir et réparer leurs machines afin d’optimiser leur investissement. Nous allons aussi proposer une offre de location longue durée pour certains types d’équipements, mais aussi des solutions de location courte durée afin de permettre à nos clients de toujours pouvoir disposer de la quantité suffisante de matériels pour assurer leur fonctionnement et atteindre leurs objectifs.

Avec votre nouvelle filiale à Dakar, Premium Sénégal, vous ambitionnez de vous étendre sur toute la région subsaharienne. Quels sont les pays visés et comment comptez-vous y prendre ?

L’ensemble de la région que nous souhaitons couvrir est l’Afrique de l’ouest composée de la Mauritanie, du Sénégal, du Mali, de la guinée Conakry et Bissau, de la Gambie, de la cote d’ivoire, du Togo, du Benin et du Burkina Faso. Nous démarrons par le Sénégal et la cote d’ivoire qui seront des Hubs régionaux à partir des quels nous couvrirons les pays limitrophes, puis au fur et à mesure du développement des ventes dans chacun de ces pays, nous ouvrirons dans un premier temps des bases de service, puis des filiales pour assurer pleinement notre rôle de d’importateur-distributeur.

Le Groupe Premium projette aussi l’ouverture prochaine d’une nouvelle filiale en Côte d’Ivoire. Quel sera la mission de cette nouvelle représentation ?

En effet, nous avons créé la société Premium Cote d’ivoire en Mars dernier, recruté le Directeur Général, constitué en partie notre équipe et devrions être opérationnel début Juin. La mission de Premium Cote d’ivoire est la même que celle des autres pays où nous sommes présents, offrir une solution complète de biens d’équipement et de services à nos clients potentiels dans le domaine de l’industrie, du BTP, des mines et carrières et de l’agriculture en veillant en permanence à leur offrir le cout d’exploitation le plus compétitif du marché. A partir d’Abidjan nous allons couvrir les pays limitrophes en attendant d’y ouvrir de nouvelles bases prévues dans les 2 prochaines années, que sont le Togo, le Bénin et le Burkina Faso.

D’autres grands groupes internationaux sont déjà très présents sur le continent. Comment comptez-vous vous positionner par rapport à la concurrence ?

Nous avons la chance de représenter des entreprises souvent leader mondiales dans leur secteur d’activités, qui ont un positionnement stratégique très clair que nous devons accompagner localement en offrant les mêmes standards de qualité que ceux qu’elles proposent partout ailleurs. Notre positionnement sur le marché sera qualitatif en offrant un service de qualité, une relation de proximité avec nos clients, de la réactivité, de l’innovation dans les solutions que nous proposerons, une démonstration factuelle des avantages de nos équipements dans l’exploitation. Le prix d’achat n’est que la face visible de l’iceberg, le vrai cout d’un bien d’équipement se révèle tout au long de son cycle de vie, la consommation énergétique, le cout de maintenance et de réparation, le taux de disponibilité, la valeur de revente sont des éléments bien plus importants que nous devons maitriser et expliquer aux investisseurs. Nous ne ferons pas de miracles et nous savons que personne ne nous attend, mais par un travail rigoureux et constant, nous arriverons bien à trouver notre place et à construire notre réputation.

Partager.

Répondre