fbpx

L’UE va accorder 4,6 milliards d’euros à 15 pays africains entre 2014 et 2020

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Andris Pielbags et Uhuru Kenyatta

L’Union européenne (UE) a annoncé, le 19 juin, qu’elle allait accorder 4,62 milliards de dollars à 16 pays de la région «Afrique, Caraïbes, Pacifique» (ACP) dans le cadre du 11è Fonds européen de développement couvrant la période 2014-2020.
Hormis le Suriname qui recevra 13,8 millions d’euros d’ici 2020, tous les pays qui bénéficieront de ces financements sont situés sur le contiennent africain. Les programmes indicatifs nationaux (PIN) du Fonds européen de développement ont été signés le 19 juin à Nairobi par le commissaire européen au Développement, Andris Pielbags, et les ministres des 16 pays ACP.
La liste des pays signataires comprend le Botswana, la Côte d’Ivoire, Djibouti, l’Éthiopie, le Gabon, le Ghana, le Kenya, la Mauritanie, le Niger, Sao Tomé-et-Principe, la Sierra Leone, la Somalie, le Swaziland, la Tanzanie, le Nigeria et le Suriname.
« Les programmes indicatifs nationaux sont fondés sur les politiques et stratégies des gouvernements qui reflètent leur analyse des besoins. Ils s’inscrivent dans le droit fil de la vision de l’UE pour l’avenir de la coopération au développement, le programme pour le changement qui plaide pour que les ressources soient ciblées là où elles sont les plus nécessaires et peuvent être les plus efficaces», précise la Commission européenne dans un communiqué.
«Le financement de l’UE se concentrera sur un maximum de trois ou quatre secteurs par pays afin que la coopération de l’UE produise un effet maximal, avec un rapport coût-bénéfices optimal», a ajouté la Commission.

Partager.

Répondre