fbpx

Fraude : Une société ivoirienne sanctionnée par la BAD

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Banque africaine de développement  a exclu pour 9 mois, la société, Entreprise de Commerce et de Construction Immobilière ( ECCI) pour pratiques frauduleuses.

ECCI est une Société à responsabilité limitée enregistrée en République de Côte D’Ivoire. Seulement, une enquête menée par le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption de la BAD a établi qu’elle s’était livrée à des pratiques frauduleuses. C’était à l’occasion d’un appel d’offres pour les travaux d’aménagement de l’Immeuble CCIA et de la Tour B de la Banque africaine de développement à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Les travaux d’aménagement des infrastructures citées visaient à permettre à la BAD d’occuper ces locaux : ce qui n’a jamais été effectif.

Durant la période d’exclusion, la société Entreprise de Commerce et de Construction Immobilière (ECCI) et ses filiales ne seront pas éligibles aux appels d’offres de projets financés par  la Banque africaine de développement.

À l’expiration de la sanction, ECCI ne pourrait à nouveau être éligible à participer aux appels d’offres qu’à une seule condition : mettre en œuvre un programme de conformité à l’intégrité en phase avec les directives de la Banque.

Partager.

Répondre