fbpx

Gabon. Un sac high tech contre la folie dépensière

Pinterest LinkedIn Tumblr +

ibagAfin de freiner les appétits d’achat de certaines femmes, un sac à main électronique (l’Ibag) conçu par CreditCardFinder.com est mis en vente au Gabon à environ deux cents cinq dollars l’unité. Selon ses concepteurs, ce sac présente de nombreux avantages pour les femmes atteintes de la folie dépensière. Celle-ci consiste à acheter tout en tout temps et en tout lieu, pourvu que l’article éveille en la personne un désir et une volonté de l’acquérir. Alors que les progrès médicaux peinent à venir à bout de ce type de comportement, l’entreprise australienne semble avoir trouvé la méthode visant à réguler ce genre d’achat. Bien plus qu’une nouvelle invention technologique, l’Ibag est une idée originale et intéressante dans la mesure où elle apportera sa pierre dans la résolution des conflits conjugaux liés à la gestion de la bourse familiale. Outre ce facteur, il faut dire que son fonctionnement impose à son utilisatrice une certaine discipline. Ce qui peut à long terme apporter un changement positif à son comportement. En effet, le sac se ferme automatiquement aux heures idéales pour faire le shopping, c’est-à-dire à la pause de midi et à la fin de la journée de travail, pour empêcher qu’une dépense imprévue ne soit effectuée. En cas d’insistance de son propriétaire, le système de l’Ibag envoie un message à un tiers qui contacte la concernée pour lui prodiguer quelques conseils moralisants. A en croire les concepteurs, tout est mis en place pour réguler la dépendance à la consommation imprévue.

Partager.

Répondre