fbpx

Guinée : le président Doumbouya a inauguré la 7e édition du Symposium Mines Guinée

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le président de la transition de Guinée, Mamadi Doumbouya, a lancé mardi 15 novembre la 7e édition du Symposium Mines Guinée, le plus grand évènement consacré à la promotion de l’industrie minière en Afrique de l’Ouest. Détails !

Placée sous le thème « Optimiser l’industrie minière pour catalyser le développement socioéconomique de la Guinée », cette 7è édition, qui a tiré le rideau le 17 novembre, a enregistré la participation de plus de 3.000 personnes : investisseurs miniers, professionnels du secteur, banquiers, assureurs, …venus de partout et des représentants des sociétés minières implantées en Guinée.

Cet événement de trois jours a permis aux  professionnels nationaux et internationaux d’échanger sur les enjeux et la problématique de l’exploitation minière en Guinée et son impact dans le développement socioéconomique du pays.  Selon le ministre des Mines et de la Géologie Moussa Magassouba, la Guinée a exporté en 2021 un total de 88 millions de tonnes de bauxite. Le prix de la tonne de bauxite est négocié à 35 dollars US, ce qui permet de rapporter à la Guinée 3 milliards de dollars de contribution dans les caisses de l’Etat, a indiqué le ministre. « La Guinée a, dans sa politique stratégique minière, œuvré pour favoriser l’investissement, avec un code minier très attractif qui consacre en plus des avantages douaniers et fiscaux, des exonérations pour toutes les sociétés en phase non seulement d’exploitation mais aussi du développement de projet minier », a indiqué le ministre. Il a invité les sociétés minières à investir dans le contenu local, afin de favoriser le développement des communautés installées dans les zones minières et qui sont impactées par les exploitations minières.

Le transGuineen, prolongement du local content

Il faut reconnaître à l’actuel gouvernement d’avoir réussi là où ses prédécesseurs ont échoué : la création du TransGuineen. 
Rio Tinto et Winning Consortium Simandou (WCS), les deux compagnies actives sur les quatre blocs du géant projet de fer Simandou, ont officiellement constitué la Compagnie du TransGuinéen. Il s’agit de la coentreprise qui développera les infrastructures ferroviaires et portuaires, notamment le chemin de fer de plus de 600 km, permettant d’exporter le minerai. La particularité de ce train est n’être pas que minéralier. Il sera un outil de désenclavement par excellence pour les populations, le monde agricole… Le gouvernement guinéen détiendra également une participation gratuite de 15% dans le TransGuinéen.«Sous le leadership du chef de l’Etat, le colonel Mamadi Doumbouya, la République de Guinée rassure les partenaires et le monde sur sa ferme volonté de développer le projet Simandou dans l’intérêt du peuple de Guinée et de tous les partenaires », a commenté le ministre Djiba Diakité, président du comité stratégique du projet Simandou.

Partager.

Répondre