fbpx

R&D: Important accord entre OCP et Forbon pour révolutionner les engrais et la «Smart Agriculture»

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ocp Group et Hubei Forbon Technologie viennent de signer une convention de partenariat pour la mise en place d’une co-entreprise de recherche et développement (R&D) pour la mise en place de solutions d’engrais nouvelle génération, mais également de l’agriculture intelligente ou smart.

Quand le leader mondial sur le marché des engrais phosphatés va à la rencontre d’un des plus importants acteurs chinois de la smart agriculture, il faut s’attendre à ce que bougent les lignes dans ce domaine crucial pour les économies du monde entier en général et pour le secteur agricole en particulier. Et effectivement, OCP Group vient de signer une convention pour la création d’une joint-venture détenue à parts égales et qui doit s’activer dans la mise en place de nouvelles générations d’engrais, tout en promouvant une agriculture intelligente.

SIEGE du Groupe OCP a CasablancaCette co-entreprise basée à Wuhan en Chine, plus précisément «East Lake New Technology Development Zone» aura «un accès privilégié à l’écosystème d’innovation chinois, considéré aujourd’hui comme l’un des plus dynamiques en termes de R&D dans le domaine de l’agriculture», souligne un communiqué d’OCP Group.

tinmar 970

Le challenge que les deux partenaires marocain et chinois ont fixé à la nouvelle entité est de faire émerger des engrais mieux adaptés aux réalités de l’agriculture moderne, mais également des solutions digitales pour produire mieux et plus selon les contraintes écologiques, tout en optimisant les ressources. «Ce partenariat profitera également de l’écosystème d’innovation dynamique du parc Biolake de l’Optic Valley, pour explorer des solutions agricoles durables visant à mettre à disposition des agriculteurs des formulations d’engrais sur mesure, des bonnes pratiques agricoles et des services digitaux qui répondent à leurs besoins», poursuit la même source.

Ces objectifs s’inscrivent en droite ligne de ceux fixés par le géant marocain en matière R&D, comme le rappelle Soufiyane El Kassi, Chief Growth Officer du Groupe. Selon lui, «OCP a fait de l’innovation la pierre angulaire de sa stratégie de croissance, comme l’illustre l’approche systémique que nous avons élaborée avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P). Localisée au sein de la ‘East Lake New Technology Development Zone’ de Wuhan, la JV aura accès à l’un des réseaux les plus vastes et les plus dynamiques de professionnels investis dans l’innovation ainsi qu’à des universités et centres de recherche de premier plan en Chine travaillant sur l’avenir de l’agriculture».

Alors que Wang Renzong, Président-directeur général de Forbon, estime, pour sa part que son établissement partage avec le groupe marocain, «la même vision et la même ambition pour l’avenir de l’agriculture, à savoir mettre à disposition des agriculteurs des formulations d’engrais optimisées et des solutions digitales permettant d’améliorer l’agriculture traditionnelle et les techniques agricoles et ainsi assurer de meilleurs
revenus pour ces agriculteurs. Grace à son expertise en matière d’Intelligence artificielle (IA), d’équipements de précision, de capteurs, d’IOT et de technologie numérique, Forbon, avec OCP, pourrait ainsi à travers cette JV, mettre à disposition des agriculteurs les solutions les plus adaptées pour une agriculture novatrice et durable».

Qui est Hubei Forbon Technology ?

Cette entreprise est un acteur chinois basé à Wuhan (Hubei), spécialisé dans les solutions globales d’additifs pour engrais, les engrais à forte valeur ajoutée et dans la Smart agriculture. Elle possède à son actif un ensemble de brevets et cumule un savoir-faire considérable dans le domaine des engrais et des additifs (process, technologies, équipements, etc.). Elle sert plus de 500 clients dans le monde et opère en Europe, Afrique, Amérique du Nord et Asie incluant la Chine, la Malaisie, les Philippines, l’Indonésie, le Vietnam, etc. Elle compte également cinq participations en directe en France, aux Pays-Bas, au Canada, à Singapour et à Hong Kong et a investi dans cinq startups dans le domaine de la Smart agriculture, des capteurs et de la robotique.

Partager.

Répondre