fbpx

Moulay Hafid Elalamy au Maroc

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Moulay Hafid El AlamiLe « Concours MHE Jeunes Entrepreneurs », qui porte son nom, organisé chaque année par Sherpa Finance Club, qui fait partie de sa Fondation Saham, entend soutenir des initiatives « créatrices d’emplois durables à fort impact socio-économique sur leur environnement ». Il est ouvert aux jeunes entrepreneurs africains.   « La création d’entreprise est une grande aventure », se plait à assurer souvent Moulay Hafid Elalamy (MHE), fondateur du holding marocain Saham Group, devenu ministre de l’Industrie et du commerce de son pays. Il faut dire que ce concours qui porte son nom vient de consacrer les meilleures idées de projets. A la clé, il y avait des récompenses financières pour les finalistes, mais surtout un accompagnement et un suivi. Les projets en compétition devaient répondre à quatre principaux critères : la création d’emplois, la rentabilité, la qualité et la globalité du projet, ainsi que son impact socio-économique sur son environnement. Ils sont ensuite départagés sur la base du parcours personnel et professionnel des candidats, ainsi que la qualité de leurs projets. Créée en 2008, « Sherpa Finance Club » s’est donnée pour objectif de promouvoir la création de projets innovants sur le continent. Et pour accompagner ces projets financièrement, le fonds « Dayam » a été mis en place. Il est doté de 50 millions de dirhams (environ 4,70 millions d’euros), financés  à hauteur de 20 millions de dirhams, soit 1,90 million d’euros par la compagnie d’assurances CNIA, filiale du groupe Saham, ainsi que par d’autres partenaires. Pour un ticket moyen qui se situe entre 3 et 3,5 millions de dirhams, le fonds acquiert jusqu’à 49% des projets concernés. Mais pour cela, ces derniers doivent justifier d’un taux de rendement important : 30% au minimum. Par la suite, une sortie du capital est prévue. Elle s’effectue entre la quatrième et la septième année, au profit du fondateur ou d’une partie tierce, « à des conditions établies dès le départ ». A noter que le groupe Saham à travers sa filiale Saham Finances (N°1 de l’assurance en Afrique hors Afrique du Sud) est présent dans 22 pays en Afrique et au Moyen-Orient, dans lesquels il compte plus de 650 agences et emploie 2100 collaborateurs.

Le holding d’investissement détient 40% de Phone Group, un pionnier des centres d’appels au Maroc, et est également actif dans l’immobilier, l’hôtellerie et la santé, un secteur dans lequel il vient d’acquérir quatre cliniques en Côte d’Ivoire.

Partager.

Un commentaire

Répondre