fbpx

Paludisme : Le premier vaccin au monde bénéficiera à des millions d’enfants

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé mardi 16 août que le laboratoire pharmaceutique britannique GSK avait décroché un contrat pour produire le premier vaccin antipaludéen au monde, afin de protéger des millions d’enfants supplémentaires contre cette maladie mortelle.

Ce contrat historique, d’une valeur de 170 millions de dollars, permettra de mettre à disposition 18 millions de doses du vaccin RTS,S ces trois prochaines années, ce qui pourrait sauver des milliers de jeunes vies chaque année. Les enfants de moins de cinq ans sont toujours parmi les plus vulnérables au paludisme. En 2020, près d’un demi-million de garçons et de filles sont morts de cette maladie rien qu’en Afrique, soit un décès à la minute.

Etleva Kadilli, directrice de la division des approvisionnements de l’UNICEF, a déclaré que ce déploiement envoyait un message clair aux développeurs de vaccins contre le paludisme pour qu’ils poursuivent leur travail. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 30 pays ont des zones où la transmission du paludisme est modérée ou élevée et le vaccin pourrait offrir une protection supplémentaire à plus de 25 millions d’enfants chaque année, une fois que l’approvisionnement aura augmenté. Le vaccin antipaludéen RTS,S, fruit de 35 ans de recherche et développement, est le tout premier vaccin contre une maladie parasitaire.

Partager.

Répondre