fbpx

Rwanda : Entre hausse de l’économie et litiges souverains

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Connu pour son leadership continental, le Rwanda affiche une croissance économique de 10,9% selon l’Institut national des statistiques du Rwanda (NISR).

Si le pays a réussi à inverser la contraction de 3,4% enregistrée en 2020, les tensions avec la RD Congo n’ont fait que se dégrader. A telle enseigne que le Président Félix Tshisekedi convoqua un Conseil de défense extraordinaire demandant le retrait des troupes rwandaises, et la suspension des accords liant Kinshasa à Kigali.

De la patate chaude pour l’Union africaine

Une brouille qui devient un dossier chaud pour l’Union africaine. Surtout qu’au plan sous-régional la RD Congo reste un précieux partenaire économique stratégique. La croissance économique du Rwanda s’est contractée à 2,3% pour l’exercice 2019-2020, contre 8,8% enregistrée l’année précédente, l’épidémie de Covid-19 ayant porté un coup énorme aux activités économiques du pays. D’ailleurs l’impact de la pandémie et de la guerre en Ukraine sont à l’ordre du jour du sommet du Commonwealth.

Le contexte actuel indique bien que le pays est à la croisée des chemins puisque l’État cherche à relancer les secteurs clés que sont : l’industrie manufacturière et ses chaînes de valeur, l’agriculture et ses chaînes de valeur et la construction et ses chaînes de valeur. Tel est le prix à payer pour contribuer de manière significative à la reprise économique post-Covid.

Partager.

Un commentaire

Répondre