fbpx

Tunisie : Sauver le Plan solaire tunisien au vu de la crise du Covid-19  

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A TOUTES CELLES ET TOUS CEUX QUI S’INTÉRESSENT AU DEVENIR DES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN TUNISIE AU VU DE LA PANDÉMIE DU CODIV-19 ET LA CRISE PÉTROLIÈRE ACTUELLE SANS PRÉCÉDENT !

 

Par le Dr. Yassine Allani, Ceo Allani Sunlife Holding SA.,Fribourg Suisse

tinmar 970

 

Une autre manière visant à consolider le (PST- Plan Solaire Tunisien) !!! ABE…

Le PST prévoit un taux de couverture du (solaire et éolien) de 30% à l’horizon 2030, alors qu’aujourd’hui (2020), ce taux ne dépasse pas les 5% (sans compter les réalisations en cours).

Un effort substantiel s’impose pour consolider, voire sauver le PST au vu de la crise du Covid-19 et la chute du prix du pétrole ! Ou est-ce que nous vivons une chance unique pour assurer l’essor réel des énergies renouvelables ?

En effet, l’effondrement manifeste des prix du pétrole doit nous interpeller à plus d’un titre, «nous» les personnes soucieuses d’un développement durable avec le numérique et les énergies renouvelables au centre du processus. 

 

 

Où est-ce qu’on va ? 

Ou ce n’est que du délire new-yorkais des salles de marchés pétroliers ? Aujourd’hui, on vous donne de l’argent si vous achetez du pétrole mais ça ne va pas durer ! Un des fonds de la corbeille d’une guerre biologique, voire de la crise du

Covid-19 ou bien une chance inouïe pour que les énergies renouvelables enregistrent un rebond historique. 

A mon humble avis et si j’étais un stratège du pétrole, je construirais tous les composants de base requis pour la fabrication des capteurs solaires et constituerais ainsi un stock stratégique de matière première (composant), et ce, tant que le prix est bas.

Un tel stock servira un jour pour fabriquer des capteurs solaires à faible coût en se basant sur lesdits composants solaires préalablement stockés (verres, Silicon, silicium, mastics, revêtements,…). 

Ici, il convient de rappeler la NOTION D’ÉNERGIE GRISE et de CYCLE DE VIE lié à la fabrication des capteurs solaires (énergie que doit produire un capteur solaire pour couvrir l’énergie nécessaire de sa fabrication). 

Souvenez-vous, une telle notion a toujours été utilisée pour dire que le SOLAIRE reste onéreux à cause de la valeur élevée de l’énergie grise ou du temps de retour sur l’énergie grise. Entre temps, la Chine a réalisé sa percée dans le domaine du solaire et l’occident se mord les doigts aujourd’hui. 

 

Solaires à bas prix dans l’avenir ? Énergie grise oblige !

Ainsi on démontre comment le serpent se mord la queue dans un tel contexte et c’est ce qui a toujours freiné l’émergence des énergies renouvelables. 

Mon raisonnement se base sur l’idée que la crise du Covid-19, assortie de l’effondrement des prix du pétrole, va sans doute éloigner la Chine de son rôle majeur dans la Supply Chain des composants solaires dans le monde.

Alors trois questions se posent désormais : […]

La suite à lire gratuitement Afrimag en version PDF en cliquant sur le lien suivant (pages 40-41) : https://afrimag.net/afrimag-142-mai-2020/

 

Bioexpress 

Le Docteur Allani Yassine (Phd) est diplômé en Energetique et Automatique de l’Ecole polytechnique de Lausanne en Suisse : 

  • Professionnel de haut niveau en Intégration énergétique de processus industriels écologiques ;
  • Développeur de chaines de valeurs écologiques conformes à l’écologie industrielle et à l’efficacité énergétique (EE) impliquant les énergies renouvelables (ER) ;
  • Expérience entrepreneuriale internationale (CEO, CTE, VP) et promoteur de Startups innovantes dans les domaines EE, ER et EI depuis plus de 25 ans ;
  • Formation académique multidisciplinaire (Mécanique, Techniques Industrielles, Energétique industrielle, Automatique et analyse des systèmes, Economie) ;
  • Pays d’intervention (postes fixes et projets) : Suisse, France, USA, Canada, Australie, Moyen-Orient (Oman et UAE), Afrique (Tunisie, Maroc, Burkina Faso, Madagascar,…). 
Partager.

Répondre