fbpx

France-Afrique : Le new-deal de Macron pour les start-ups africaines va disparaître

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Digital Africa était l’un des projets phares du président français Emmanuel Macron pour le continent africain, mais il semble bien qu’il a fait long feu, puisqu’il pourrait prendre fin dès demain.

C’est demain 18 février que l’Initiative Digital Africa dont le parrain n’est autre que le président français Emmanuel Macron pourrait prendre fin. C’ets en tout cas ce que croit savoir notre confrère Jeune Afrique qui souligne que le Conseil d’administration de cette association doit se réunir en assemblée générale extraordinaire dès demain pour les besoin de sa dissolution.

La même source explique que ce sont les rivalités entre membre de la structure qui est à l’origine de cette surprenante décision. Digital Africa, faut-il le rappeler, dirigée actuellement par le sud-africain Kizito Okwechuku qui en est le Vice-président, et actuel président par intérim, après la démission en juillet dernier du franco-sénégalo-malien, Karim Sy, qui est le fondateur de Jokkolabs.

Pourtant Digital Africa était promise à un bel avenir pour soutenir le projet de new-deal d’Emmanuel Macron pour le numérique africain. L’Agence française de développement (AFD) qui en est membre avait même réussi à mobiliser quelque 130 millions d’euros pour les premières prises de participations dans le capital de start-ups africaines.

L’une des raisons de la discorde est l’orientation des fonds, puisque la nouvelle présidence par intérim s’est orientée vers On-Sloane, un important fonds d’investissement basé à Johannesburg, en Afrique du Sud. Cela n’a pas dû plaire aux membres francophones qui risquent de voir la priorité accordée aux start-ups d’origine sud-africaine voire nigériane.

Partager.

Répondre