Auteur Mouhammadou Diop

Avatar
Actualité
0

Les besoins des pays africains vont progresser de 75% d’ici 2030

Alors que plusieurs pays africains ont d’ambitieux programmes pour accroître leur production agricole, il semble que ces efforts demeurent insuffisants, puisque le continent continuera à être déficitaire pour les dix prochaines années. D’ici 2030, l’Afrique continuera d’importer des millions de tonnes de nourritures dont elle a besoin pour nourrir ses 1,4 milliard d’habitants. D’après une

Actualité
0

La SFI injecte 300 millions de dollars en Côte d’ivoire pour développer le plateau sanitaire

Afin de faire du pays un hub hospitalier pour l’Afrique de l’Ouest, la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale, compte accompagner les cliniques à hauteur de 300 millions de dollars. Quelques jours seulement après l’annonce de l’accompagnement du sud-africain Aspen par la Banque mondiale et trois agences de coopération pour la production

Actualité
0

Le Ghana confirme ses ambitions automobiles

Le Ghana vient de confirmer ses ambitions dans le montage automobile avec l’arrivée d’un deuxième constructeur de rang mondial. La production reste encore modeste, mais le pays prend une sérieuse option pour devenir une véritable plateforme dans la Cédéao ou pour tirer profit de la Zlecaf. Et de deux pour le secteur automobile ghanéen. Après

Actualité
0

Cameroun : les entreprises françaises perdent jusqu’à 30 points de parts de marché à cause de la concurrence chinoise

Le marché africain est le terrain d’une rude concurrence entre la Chine et les anciennes puissances coloniales en général, et la France en particulier. Cette dernière vient de perdre 30 points de ses parts de marchés au profit des entreprises de l’Empire du milieu. Tapie dans l’ombre, la Chine tisse tranquillement sa toile, au point

Actualité Akinwumi Adesina
0

La dette au centre des préoccupation des AG de la Bad

C’est hier mercredi 23 juin que se sont ouvertes les Assemblées générales de la Banque africaine de développement (Bad). La question de la dette est au centre des discussions menées par visio-conférence. Selon le président de la Banque africaine de développement, le Dr. Akinwumi A. Adesina «les cicatrices profondes laissées par la pandémie de Covid-19

1 2 3 22