fbpx

Guinée. Relance du projet Simandou

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Mines. Simandou, le plus grand gisement de minerai de fer non exploité dans le monde pourrait bien être relancé dans un proche avenir. Le gouvernement guinéen a fait appel à plusieurs de ses partenaires stratégiques, tels que Rio Tinto, Chinalco et la Société financière internationale (SFI, une filiale de la Banque mondiale) pour entamer l’exploitation de ce gisement. C’est dans ce cadre qu’une délégation

de ces trois partenaires a été reçue en audience, le 25 février dernier, par le président guinéen Alpha Condé pour discuter des modalités et des paramètres à remplir afin que la réalisation de ce projet soit une réalité dans le pays.

tinmar 970

La rencontre entre les représentants des acteurs impliqués dans le projet Simandou et le chef de l’Etat guinéen devrait permettre d’envisager un cadre d’investissement propice à la réalisation des infrastructures nécessaires pour l’avancement des travaux. Chinalco a déjà investi 2 milliards de dollars dans le projet et le géant minier Rio Tinto a aussi versé à l’Etat guinéen 700 millions de dollars dans le cadre de l’accord transactionnel conclu entre les deux parties.

Partager.

Répondre