Dernières nouvelles
Accueil » Chroniques » Pierre-Samuel Guedj » Plan de vigilance, tous concernés !

Plan de vigilance, tous concernés !

Rappelons-le, la vigilance concerne les entreprises de plus de 500 salariés avec l’entrée en vigueur de la directive dite Barnier sur le reporting extra-financier et pas seulement celles de plus de 5.000 salariés assujetties au Devoir de vigilance !

D’autant que chaque entreprise ayant des relations commerciales avec les grands groupes est un acteur de la vigilance de son client et doit donc développer son propre plan pour s’assurer de rester dans le panel des partenaires !

Pierre-Samuel Guedj

Pierre-Samuel Guedj
Président d’Affectio Mutandi.

Après la première approche de compliance et de cartographie des risques, il devient crucial de bien définir sa sphère d’influence afin de déterminer les mesures de vigilance adaptées à l’impact de vos activités sur l’environnement, la santé et les droits humains, y compris dans le périmètre de vos relations fournisseurs comme dans vos relations clients.

Devant ces nouveaux défis et pour une rentrée sereine, Affectio Mutandi vous présente (sur demande) les fondamentaux de l’élaboration de plans de vigilance et nos prochains rendez-vous méthodologiques.

Et comme le bon exercice de la vigilance commence par une veille sur les enjeux et mutations des enjeux ESG, nous avons le plaisir de vous offrir quelques unes de nos notes de veille MutatioWatch (sur demande).

Le devoir de vigilance n’est pas une obligation de résultat, encore moins une obligation de perfection immédiate. Savoir prioriser et justifier ses enjeux, c’est tout l’enjeu du caractère effectif et raisonnable d’un plan de vigilance.

Savoir choisir ses combats de vigilance est déterminant et Affectio Mutandi a élaboré une méthode de priorisation robuste qui permet à l’entreprise :​

de tirer les premières années le maximum d’enseignements utiles à leur déploiement, d’annoncer un agenda de montée en puissance cohérente, reflétant la prise en considération de votre sphère d’influence et les ressources raisonnablement mobilisables, d’être en mesure de partager ces arbitrages avec les parties prenantes pertinentes.

Notre méthode de priorisation consiste à appliquer 4 filtres d’analyse spécifiques sur vos risques ESG, fruits de notre lecture hybride de vos enjeux :

  • analyse de la notion de gravité du risque, nouveau facteur d’incertitude juridique,
  • détermination de votre sphère d’influence, notamment immatérielle, sur le risque considéré,
  • analyse des nouveaux Risques Juridiques, Sociétaux et Réputationnels, liés aux mutations normatives et sociétales, dont le pénal du vigilant,
  • identification des attentes des parties prenantes pertinentes.

Notre intervention vous permet ainsi de mobiliser vos ressources là où votre entreprise peut avoir un impact effectif et justifier vos arbitrages auprès de vos parties prenantes sensibles.

Notre méthodologie nous permet d’intervenir quel que soit le niveau d’avancement et de sophistication de votre cartographie des risques et votre degré de maturité en termes de relations aux parties prenantes liées à ces risques.

 

Par Pierre-Samuel Guedj

Président de la Commission RSE du CIAN
Conseil Français des Investisseurs en Afrique

 

Affectio Mutandi est la première agence conseil en stratégies sociétale, normative et réputationnelle sur les enjeux ESG. A la confluence des parties prenantes, elle articule RSE, Communication corporate & de Crise, Affaires publiques, Compréhension des enjeux juridiques et Relations avec les ONG.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*