fbpx

Le Cameroun prévoit 871 milliards de FCFA pour la relance post-Covid

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après une année marquée par la récession, l’Etat camerounais compte mettre les bouchées doubles pour sortir son économie de la crise. Plus d’1 milliard et demi de dollars US sont ainsi prévus à partir de cette année 2021.

Quelque 871 milliards de Fcfa, soit 1,56 milliard de dollars sont ainsi prévus entre 2021 et 2023, dans le cadre d’un plan triennal pour remette la plus grande économie de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) sur les rails. C’est que le gouvernement camerounais veut, en effet, injecter dans diverses branches d’activités, notamment les plus touchées afin de les relancer.

À cet effet, « les mesures envisagées s’inscrivent entre autres dans le cadre de la politique nationale d’import-substitution et de promotion de la préférence nationale, en vue de renforcer la capacité de résilience du tissu économique local face aux chocs extérieurs », précise la note de présentation de la Loi de finances 2021. Yaoundé veut ainsi ramener «la croissance économique sur le taux de référence de la Vision 2035», après la récession de 2,6% enregistrée en 2020.

Le ministère des Finances du Cameroun projette ainsi un taux de croissance moyen annuel de 4,7% entre 2020-2022, 7,7% entre 2023-2025 et 9,3% entre 2026-2030. Dans le détail, plus de 80 actions regroupées en quatre axes constituent l’ossature du plan. Le pays compte injecter 96,4 milliards au soutien à la production et à la transformation des produits de grande consommation, 709,4 milliards dans le financement des entreprises, 50 milliards dans les branches/filières de croissance et 21 milliards dans la compétitivité des entreprises. Pour mobiliser le financement, le gouvernement envisage de mettre la main à la poche, mais aussi de solliciter ses partenaires financiers extérieurs.

 

Partager.

Répondre