fbpx

Mauritanie : La mine de Tasiast, un modèle de sécurité à l’échelle africaine  

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La société minière Tasiast, filiale du géant canadien Kinross Gold, a invité un groupe de 14 journalistes à découvrir le fonctionnement et les réalités du site minier les samedi 11 juin et dimanche 12 juin.

Ces deux jours ont notamment été consacrés à la présentation des activités d’exploration et d’extraction de la mine ainsi qu’à des échanges avec le directeur général, Gavin Ferguson, et de nombreux cadres mauritaniens. Un maître-mot a particulièrement guidé ces deux jours de visite : la sécurité. Entre formations techniques régulières, inspections systématisées et investissements massifs pour la sûreté des employés, la mine de Tasiast vise clairement la conformité avec les plus hauts standards internationaux en matière de sécurité.

Les sept points cardinaux de l’entreprise

Casques, chaussures de sécurité, équipements de protection, badges, signalisations, contrôles d’accès… Dès notre arrivée à Tasiast, nous sommes happés par l’importance accordée aux règles de sécurité. Justement, la visite débute par une présentation des normes de protection et des comportements responsables à adopter sur le site minier. Un jeune employé mauritanien nous détaille ainsi les sept points cardinaux de l’entreprise, les impératifs à respecter, allant de l’équipement individuel, aux autorisations spécifiques, en passant par le respect scrupuleux des dispositifs de sécurité mis en place. 
Tasiast Une présentation des activités techniques de la mine, de ses activités d’exploration et d’extraction nous est ensuite dispensée. Si la taille et la complexité des engins nous frappent en premier lieu, c’est bien le protocole de sécurité et le soin accordé à chaque détail qui nous impressionnent. L’après-midi est consacré à la découverte des installations mises à la disposition des 4 083 employés et collaborateurs de la société, témoignant de la priorité donnée par l’entreprise à leur santé et leur sécurité.

3,3 millions de dollars pour la formation en 2022

Tasiast a massivement investi ces dernières années afin d’assurer à ses employés et collaborateurs un environnement de travail sain et sûr. À cet égard, un budget de 120,3 millions de MRU (soit environ de 3,3 millions de dollars) sera mobilisé tout au long de l’année 2022 pour la formation des employés de Tasiast. Ces formations, complètes, obligatoires et régulières, appuyées par des inspections fréquentes, ont été mises en place afin de respecter les plus hauts standards internationaux de sécurité et de bien-être au travail. 
En parallèle, l’entreprise a investi près de 7,3 millions de MRU (près de 200 000 de dollars) pour les formations en Hygiène, Sécurité et Environnement qui alternent entre des cours pratiques et théoriques tandis que 10,95 millions de MRU (près de 300 000 de dollars) ont été engagés pour la mise à niveau des simulateurs d’engins. Près de 25,6 millions de MRU (près de 700 000 de dollars) seront par ailleurs investis durant l’année pour la mise à niveau des modules de formation assistés par ordinateur pour les employés de l’usine. 
C’est très clair : avec son action rigoureuse et permanente de sensibilisation, d’inspection et de contrôle des normes de sûreté, Tasiast nous montre toute l’importance accordée aux standards internationaux en vigueur. Au-delà des investissements massifs réalisés dans la prévention, la formation et les équipements de protection, il ressort de cette visite une véritable Culture de prévention des risques et des dangers, ancrée et partagée par tous. Très instructif !

Par Anas Ben Sliman, depuis le site de Tasiast en Mauritanie 

 

Partager.

Répondre