fbpx

Burkina Faso : “Le Consommer Local”, une priorité nationale

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Instituée depuis octobre 2019 comme «mois du Consommer Local», cette politique marketing portant sur la vulgarisation des produits reprend du service. A l’occasion de la seconde édition, le ministère en charge de l’Artisanat a organisé à Ouagadougou, une cérémonie solennelle.

Harouna Kaboré, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat du Burkina Faso

L’objectif est d’inciter les populations à promouvoir «Le Consommer Local ». Pour Harouna KabOré, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat, la célébration de ce mois si spécial permet de valoriser le «made in Burkina». Une occasion de renforcer et dynamiser le circuit de distribution en rassurant les populations de la qualité des produits mis sur le marché à travers un processus de certification et de labélisation. 

« A ce jour, 167 produits sont certifiés au Burkina et un projet est en cours en vue de la certification de 1000 autres produits à l’horizon 2025 » a ajouté le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat.

Les promoteurs locaux sont conviés à mettre à profit ce mois d’octobre pour faire connaître leurs produits à travers les expositions ventes. D’ailleurs, durant les journées dédiés au  «made in Burkina», une foire d’exposition de l’artisanat local est organisée et ouverte aux public. On y trouve divers produits tels que les pagnes tissés, le kokodunda, le chapeau de saponé, le Faso Attiéké, le Beurre de karité…

Le Made in Burkina

Il convient de rappeler que la seconde édition fut annulée sine die en 2020 à cause de la crise sanitaire.

Partager.

Répondre