fbpx

Tous les articles qui parlent de Joao Lourenco

Politique Joao Lourenço
0

RDC : L’accord de la dernière chance pour le « M23 »

Un accord a été trouvé hier mercredi 23 novembre à Luanda pour un «cessez-le-feu immédiat» dès vendredi à 18h00 dans l’Est de la République démocratique du Congo, à l’issue d’un mini-sommet sur fond de tensions entre Kinshasa et Kigali. Le président congolais Félix Tshisekedi y était notamment réuni avec le ministre rwandais des Affaires étrangères,

Politique Vincent Biruta, Joao Lourenço, Christophe Lutundula
1

Kinshasa et Kigali tentés par l’apaisement

Pendant que le chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi déclarait dans une allocution à la télévision que la RDC était en guerre avec le Rwanda (ndlr : suite à la reprise des hostilités à l’Est du pays du mouvement des tutsis congolais M23 soutenu par Kigali), les ministres des Affaires étrangères de la RDC et du

Actualité
0

Angola /Élections législatives : la partie semble serrée pour le MPLA

« Nous avons besoin de changement » : dans ce quartier populaire de Luanda, acquis à l’opposition, de nombreux électeurs attendent l’ouverture des bureaux de vote et l’arrivée de leur champion, Adalberto Costa Junior, Président de l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (UNITA), candidat à la présidence qui défie le parti historique, le Mouvement populaire de

Politique
0

Le président Félix Tshisekedi pour une SADC compétitive sur la scène internationale

Félix Antoine Tshisekedi, président en exercice de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), a exprimé son ambition de faire de cette organisation sous-régionale, un acteur compétitif sur la scène internationale. Le président congolais s’exprimait à l’occasion de la clôture du 42ème Sommet ordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la SADC, organisé

Actualité
0

Angola/Présidentielle : L’ombre d’un doute au MPLA

Le Président Joao Lourenço  Le chef de l’Etat angolais Joao Lourenço, 68 ans, brigue un deuxième mandat dans un contexte économique compliqué. Le scrutin du 24 août s’annonce comme le plus tendu qu’ait connu ce pays pétrolier depuis la fin d’une interminable guerre civile il y a vingt ans. «Il y a une lassitude significative