fbpx

Maroc : pour mieux protéger les données personnelles, la CNDP s’allie à OCP et à l’UM6P

Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est une alliance qui permettra de donner une nouvelle dimension à la sauvegarde de la vie privée. En effet, la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel(CNDP)a signé , ce lundi 26 juillet, une convention avec le groupe OCP et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) pour le renforcement de la conformité à la législation en vigueur au Maroc, et un apport mutuel des capacités des trois partenaires.

A travers cet accord la CNDP, l’OCP et l’UM6P s’engagent à intensifier la recherche et développement, la formation et le perfectionnement des compétences nationales au profit des domaines de la protection des données à caractère personnel. Ainsi des profils pointus comme celui de Data Protection Officer ou DPO seront issus des programmes de formation mis en place et qui seront dispensés par l’Université basée à Benguérir.
« Cette convention permettra plus largement à l’OCP de renforcer ses capacités sur des problématiques axées autour de thématiques telles que la classification de la data, la smart agriculture, l’Analyse d’Impact relative à la Protection des Données (AIPD), la recherche scientifique ou encore, l’intelligence artificielle », affirment les partenaires à l’issue de la signature.

Programmes Data-Tika

Il convient de signaler que ce partenariat s’inscrit en droite ligne des programmes Data-Tika lancés le 6 juillet courant et qui favorisent l’approche collaborative. Puisque depuis leur mise en place beaucoup d’entités y ont déjà adhéré, notamment des entreprises, institutions publiques, associations et ONGs nationales.
« D’autres axes de collaboration porteront sur l’appui mutuel entre la CNDP, l’OCP et l’UM6P en termes d’expertise et de conseil, et de transmission du savoir », promettent-ils, ajoutant qu’il s’agit de « réflexions transverses, multipartenaires et multi-adhérents, qui seront amenées à l’issue de cette collaboration à être alimentées par des conclusions formalisées ».
Par ailleurs, «le Data Center, infrastructure de pointe au cœur de l’écosystème UM6P dédiée à la transformation digitale et abritant le plus puissant super calculateur d’Afrique, bénéficiera de l’appui de la CNDP à travers une approche DPaaS (Data Protection as a Service) pour la mise en conformité de ce dernier », souligne-t-on au niveau de l’OCP.

Enfin, « cette collaboration tripartite permettra à ce chantier national de haute importance de s’appuyer sur les ressources, talents et infrastructures de l’écosystème UM6P constitué en plus du Data Center, de plusieurs laboratoires de recherche de modélisation, simulation, analyse des données, et d’intelligence artificielle », conclut la même source

Partager.

Répondre