fbpx

Algérie : Etrange suspension des cabinets KPMG et EY

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les cabinets internationaux d’audit-conseil KPMG et Ernst & Young sont suspendus pour deux mois en Algérie à compter de jeudi 24 février, rapporte la presse algérienne.

La décision a été prise par les services du ministère du Commerce pour… défaut d’affichage des prix. On croit rêver. Décidément, les autorités algériennes vivent dans un autre siècle. Comment peut-on obliger l’affichage des tarifs aux cabinets de conseil et d’audit alors que le prix est un élément crucial de la compétition ? Ces entités ne vendent pas de l’huile mais de la prestation intellectuelle !

Selon les médias algérois, il serait par ailleurs reproché aux deux membres du «Big four» de faire de l’expertise comptable. Ce sont, semble-t-il, des experts comptables algériens qui se sont plaints de la situation. Les bureaux de KPMG et E&Y auraient été mis sous scellés. Rien que ça. Selon Maghreb Emergent cité par des journaux algériens, Deloitte serait également dans le collimateur des autorités.

 

Partager.

Répondre