fbpx

Elon Musk rachète Twitter et « remercie » une partie de ses dirigeants

Pinterest LinkedIn Tumblr +

AFP

Le milliardaire Elon Musk a finalement pris le contrôle de Twitter, jeudi soir. Il aurait immédiatement licencié une partie des dirigeants de l’entreprise, selon des médias américains.

« L’oiseau est libre », a tweeté Elon Musk ce vendredi matin, en référence au surnom de Twitter – l’oiseau bleu –, après avoir pris le contrôle de la plateforme qu’il a acquise pour 44 milliards de dollars, six mois après que son offre a été acceptée, et après des mois d’une saga à rebondissements.

 

Des sources anonymes avaient indiqué plus tôt au Washington Post et à la chaîne CNBC qu’Elon Musk s’était emparé de Twitter et avait immédiatement licencié le patron Parag Agrawal et deux autres dirigeants, le directeur financier Ned Segal et la responsable des affaires juridiques Vijaya Gadde. Le milliardaire aurait estimé qu’ils l’avaient induit en erreur sur le nombre de faux comptes de messagerie.

Ni Twitter ni Elon Musk n’ont répondu à des demandes de commentaires.

Le patron de Tesla avait déclaré jeudi qu’il achetait Twitter pour « aider l’humanité » et permettre à toutes les opinions de s’exprimer librement sur le réseau social.

Début octobre, à quelques jours de l’ouverture d’un procès que Twitter semblait bien parti pour gagner, Elon Musk a finalement proposé de conclure la transaction au prix initialement convenu.

Un procès évité

Elon Musk avait jusqu’à ce vendredi pour conclure l’acquisition du réseau social, faute de quoi un procès aurait eu lieu en novembre.

L’opération traîne en effet depuis l’annonce fin avril d’une offre d’acquisition à 44 milliards de dollars, acceptée à contrecœur par Twitter. L’entrepreneur a cherché à s’en extraire unilatéralement début juillet, accusant l’entreprise de lui avoir menti, mais le conseil d’administration de la société a saisi la justice.

Au début du mois, à quelques jours de l’ouverture d’un procès que Twitter semblait bien parti pour gagner, Elon Musk a finalement proposé de conclure la transaction au prix initialement convenu.

Le titre Twitter a clôturé en hausse de 0,66% jeudi à Wall Street, à 53,70 dollars – légèrement en deçà du prix de l’offre d’achat d’Elon Musk, à 54,20 dollars. L’action Twitter doit être retirée de la cote ce vendredi.

L’alarme européenne

En Europe, le commissaire au Marché intérieur Thierry Breton a d’ores et déjà prévenu que le réseau social Twitter devra respecter la règlementation européenne sur les grandes plateformes qui vient d’être adoptée.

En réponse au patron de Tesla qui a tweeté « l’oiseau est libre », M. Breton a tweeté: « En Europe, l’oiseau volera selon nos règles européennes ».

 

Partager.

Répondre