Dernières nouvelles
Accueil » Economie et entreprise » Tunisie : Lancement officiel du mégaprojet Tunisia Economic City

Tunisie : Lancement officiel du mégaprojet Tunisia Economic City

  • La Tunisie est devenue après la révolution  du 14 janvier 2011 non seulement  la destination d’investissements de l’UE mais aussi ceux du Golfe
  • Les investisseurs du Golfe viennent de lancer officiellement Tunisia Economic City

 

Tunisia Economic City

Tunisia Economic City

Tunisia Economic City : un projet ambitieux

Le mégaprojet Tunisia Economic City  qui  consiste à créer  la première cité économique, touristique, culturelle et sociale moderne en Afrique répondant aux normes les plus contraignantes,  a été officiellement lancé, le  9 septembre 2014, à Tunis,  en présence de toutes les parties prenantes du projet.

Ce projet, situé dans la délégation d’Enfidha (Gouvernorat de Sousse), d’un coût global estimé à 50 milliards de dollars US sera réalisé en plusieurs étapes sur une superficie de 90 km2 dans la zone située entre l’Aéroport international d’Enfidha (Centre-Est de la Tunisie)  et la localité de Bouficha au sud de Hammamet (gouvernorat de Nabeul). La cité sera dotée d’un littoral long de 14 km. Ce montant faramineux sera déboursé sur 15 ans.

Tunisia Economic City deviendrait « la porte de la Méditerranée ». Conçu pour favoriser les échanges commerciaux, scientifiques, civilisationnels et touristiques, Tunisia Economic City sera un lieu de rencontre international pour l’Orient et l’Occident, le Sud et le Nord.

Dr Riadh Khalifa Toukabri, Président fondateur de Tunisia Economic City, a déclaré  lors d’une conférence de presse organisée  à cette occasion  que « ce projet va contribuer à établir l’identité et l’avenir du développement économique en Tunisie et dans toute la région de façon générale car doté d’une vision nouvelle et globale. Après avoir profondément étudié la situation mondiale et régionale, nous avons pensé à créer des opportunités d’investissement modernes dans un projet économique mondial ambitieux couvrant plusieurs domaines ».

Il a ajouté que le nombre d’investisseurs partenaires dépasse la barre de 50 sociétés internationales venant de 30 pays, à l’instar du Brésil, de l’Inde de l’Arabie Saoudite, de Bahreïn, des Etats Unis, de la France et de la Nouvelle Zélande. Toukabri a fait savoir que le site choisi pour l’installation de ce mégaprojet a été approuvé préalablement depuis le 17 mai 2012

« Nous avons commencé à  travailler avec nos partenaires pour attirer des investisseurs internationaux qui se sont illustrés dans les domaines de l’hôtellerie, du divertissement, de la médecine, de l’industrie médiatique et de tout ce qui pourrait nous apporter un plus », souligne le promoteur du projet. Pour son cofondateur, le vice héritier saoudien, Fahd ben Mogrem, l’objectif assigné à cet investissement est de contribuer au développement de l’économie tunisienne dans sa globalité. Déjà, on avance quelque 250 000 emplois durant les 10 premières années.

Composantes de Tunisia Economic City

Parmi les composantes de cette grande cité, figurent un port commercial et touristique, une cité industrielle, une zone d’entrepôts relevant de la zone de libre-échange, une zone d’expositions, une cité antique et une autre médiatique, outre une cité médicale comportant des hôpitaux internationaux, des laboratoires, des facultés de médecine et des Instituts d’infirmerie ainsi que deux autres centres de recherches et développement en plus d’industries pharmaceutiques.

Le projet comporte aussi une cité touristique et hôtelière de haut standing et une cité résidentielle avec des tours jumelles longues de 600 mètres, des centres de commerce, en plus d’une cité sportive et d’une autre pour les loisirs avec un espace de patinage.

Le port commercial en eaux profonde, autre composante du projet, comporte tous  les services logistiques, les services de manutention et de stockage. Il sera l’un des plus modernes dans le domaine du transport maritime et de la technologie, selon les fondateurs de la « Tunisia Economic City ».

Quant à la zone consacrée aux expositions permanentes, elle contient un espace qui offrira aux sociétés internationales l’opportunité de commercialiser leurs produits et de les exporter vers l’Europe et l’Afrique ainsi que vers tous les autres pays voisins. La zone dite « centre ville » sera rehaussée par deux tours jumelles et une centrale de multiservices. La cité universitaire comporte, elle, des universités internationales et des centres de services.
« Tunisia Economic City » prévoit également la création d’industries pharmaceutiques au sein de la cité, outre un espace de recherche et de sciences, des laboratoires de recherche, un centre de congrès et des Instituts de sciences.

Banque & Finance Investissements internationaux Tunisia Economic City

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*