fbpx

Burkina Faso : L’Etat perd plus de 10 milliards de FCFA dans des réseaux entourloupes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un réseau de contrefacteurs de documents de véhicules a fait perdre à l’Etat environ 12 milliards de FCFA. Il est désormais hors d’état de nuire.

Six individus issus des milieux de la grande délinquance ont été mis aux arrêts par la police. Un membre du groupe se faisait passer pour un transitaire. Afin d’opérer illégalement, il établit de faux documents par imitation de signatures et de cachets contrefaits, en plus de fausses quittances au nom de leurs victimes. La police a découvert sur le mis en cause  et ses associés une centaine de cachets contrefaits de plusieurs institutions publiques notamment  la gendarmerie nationale, la douane, le Guichet unique du foncier (GUF)…

Le trésor de ces délinquants comptait également des carnets de fausses quittances et des fiches de déclaration de douane contrefaites, des récépissés de dépôt de dossiers d’immatriculation de véhicules, des certificats de conformité et d’évaluation de conformité de véhicules, des plaques d’immatriculation et des attestations de vente d’engins. 

Au total, plus de mille engins à deux et trois roues et quelque cent véhicules ont été mis en circulation par  les contrefacteurs. Une manigance de l’ordre de 12 milliards de FCFA, qui dure depuis 2013 et, qui coûte aujourd’hui très cher au trésor  public.

 

Partager.

Un commentaire

Répondre