fbpx

Burundi / Affaire Ndadaye : L’ancien Président Pierre Buyoya condamné à perpétuité

Pinterest LinkedIn Tumblr +

27 ans après l’assassinat du Président Melchior Ndadaye, la Cour Suprême du Burundi a condamné, à son absence, l’ancien Président Pierre Buyoya, et actuel représentant de l’Union africaine pour le Mali, à la prison à vie. Des amendes aussi !

 

Débouté en 2019, le verdict du procès sur l’assassinat du Président Melchior Ndadaye est tombé, dans l’après-midi de ce lundi 19 octobre et rendu public ce mardi.

A côté de l’ancien chef de l’Etat, qui a dirigé à deux reprises, 1987-1993 et 1997-2003, 15 autres anciens hauts gradés de l’armée burundaise et hautes autorités de la République ont été condamnées aussi à perpétuité. Ici, on citerait Alphonse Marie Kadege qui a occupé le poste de Vice- président de la République du Burundi (2003-2004).


Tous sont accusés d’attentat contre le Chef de l’Etat, contre l’autorité de l’Etat et d’attentat tendant à porter le massacre et la dévastation. Les quinze doivent payer solidairement une amende de 7 millions de dollars US (102 milliards de Francs burundais.)  

Trois autres accusés ont écopé une peine de 20 ans de prison ferme dont l’ancien 1er Vice-président de la République, Bernard Busokoza, aujourd’hui en exil. Un seul prévenu a été acquitté dans cette affaire : Il s’agit d’Antoine Nduwayo, ancien Premier ministre (février 1995-juillet 1996).

Ce verdict a été prononcé en l’absence de la majorité des accusés : seuls quatre hauts gradés se trouvaient sur place et sont emprisonnés depuis un certain temps.

En 2018, le gouvernement avait émis un mandat d’arrêt international contre Pierre Buyoya, aujourd’hui représentant de l’UA pour le Mali.

Pour rappel, Melchior Ndadaye, premier Président  démocratiquement élu, a été assassiné le 21 octobre 1993, quatre mois seulement après son accession au pouvoir. Ce qui a entraîné une guerre civile atroce. Quant à son successeur, Cyprien Ntaryamira, il a péri dans l’attentat contre l’avion du Président rwandais Juvenal Habyarimana, le 6 avril 1994, à Kigali.

Ce mercredi, les Burundais vont commémorer le 27ème anniversaire de l’assassinat de feu Président Melchior Ndadaye.

Partager.

Répondre