fbpx

Burundi, premier producteur de terres rares en Afrique

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Burundi figure en 2019 parmi les dix pays producteurs des terres rares au monde. Sa production est de 600 tonnes de minerais de terres rares produits selon le site Statista.com. Au niveau mondial, il est en neuvième position.

Au Burundi, les terres rares sont exploitées dans la localité de Gakara, commune Mutambu, province Bujumbura dit rural, à l’Ouest du pays. Selon la société Rainbow Mining Burundi, les réserves en terres rares sont estimées à 1,2 million de tonnes exploitables pendant au moins 25 ans. Et selon les études effectuées en 2018, les mines burundaises se classent parmi celles ayant une plus haute teneur au monde. Et par définition, le nom “terre rare” est donné à un groupe de 17 métaux dont 15 de la rangée des lanthanides du Tableau Périodique”. On y ajoute le scandium et l’yttrium pour totaliser 17 éléments.

Au niveau mondial, le site Statista.com indique que la Chine concentre à elle seule 47 % de réserves mondiales de terres rares. Ce qui la classe à la première place des producteurs mondiaux avec 132 000 tonnes de production en 2019.

tinmar 970

Puis vient en deuxième position les Etats-Unis avec 26 000 tonnes de production. Ils sont suivis par l’Australie (22 000 tonnes) et la Birmanie (21 000 tonnes).

 Si la société Rainbow Mining Burundi croissait sa production et parvenait à franchir la barre de 22 000 tonnes, le Burundi se hisserait à la troisième position du classement des grands producteurs de ces joyaux tant convoités dans le monde. Il y régnerait aux côtés des deux géants mondiaux du secteur, soit la Chine et les États-Unis.

La mine burundaise de Gakara est depuis 2017 la seule mine en exploitation en Afrique. Le Burundi fait office de pionnier sur le continent dans la production des minerais de terre rares. D’autres nations comme l’Afrique du Sud, la Namibie, la Tanzanie, ou encore l’Angola, se préparent à lancer l’exploitation de leurs mines.

Et les terres rares sont largement utilisées dans l’industrie

Partager.

Répondre