fbpx

Côte d’Ivoire : Une Fondation marocaine reconnue d’utilité publique

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Mohammed VI en Côte d'IvoireLe gouvernement ivoirien réuni le 14 janvier à Yamoussoukro en conseil des ministres, a adopté un décret portant reconnaissance d’utilité publique à la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable. Ce décret de reconnaissance a été signé des mains du président ivoirien, Alassane Ouattara. Selon un communiqué du Conseil des ministres, « la reconnaissance d’utilité publique conférera une légitimité particulière à cette fondation qui mène des actions en faveur du développement social, économique et humain en Côte d’Ivoire ». Il est à rappeler que parmi les projets auxquels la Fondation Mohammed VI de Développement Durable contribue à leur réalisation, figure la construction d’un village de pêche dans la localité de Locodjoro (commune d’Attécoubé) au nord d’Abidjan, un projet lancé par le Roi Mohammed VI lors de sa visite en février 2014 en terre ivoirienne. Dans le même sillage, deux décrets portants reconnaissance d’utilité publique à l’Association dite « Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire » (UVICOCI) et à l’association baptisée « Assemblée des régions et districts de Côte d’Ivoire » (ARDCI), ont été adoptés. « La qualité d’utilité publique reconnue à ces associations se justifie par leurs actions en faveur du renforcement des capacités des élus locaux, de la promotion du développement local et du bon fonctionnement des collectivités territoriales ivoiriennes », explique-t-on de même source.

Partager.

Répondre