fbpx

De l’Afrique à l’Asie, la Fondation OCP rayonne par son action.

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Penser et concevoir des projets de développement social pour le long terme, y intégrer la dimension écologique et placer l’homme au centre de l’action, sont les axes majeurs qui ont marqué l’action de la Fondation OCP en 2021.

La philosophie de la Fondation est de toucher au plus près les populations locales par des programmes qui améliorent leur quotidien ou préparent leur avenir. Dans l’éducation, 77.000 personnes ont été directement touchées par différents chantiers soutenus par la Fondation en 2021, plus de 3600 bourses accordées, 29 nouvelles écoles parrainées, 9.400 étudiants bénéficiaires du projet d’équipement des 37 classes préparatoires aux grandes écoles. Dans l’économie solidaire, 600 coopératives ont été ciblées à travers le Cooplab de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P).

Fidèle à sa stratégie de promotion des politiques de genre, la Fondation a accompagné plusieurs programmes de formation qui ont touché 400 femmes. Par ailleurs, 30 projets ont été reçus dans le cadre de l’appel à projets du Fonds de Développement Durable Sensibilisation à la gestion durable des sols au profit de 8200 agriculteurs bénéficiaires au Bangladesh dont 2376 femmes.

Dans le cadre de sa stratégie de la promotion de la souveraineté alimentaire, la Fondation a réalisé une carte de fertilité sur 4 millions d’hectares de sols en Afrique.

Un engagement au-delà des frontières

Guinée, Togo, Burkina Faso, Madagascar, Cameroun, Sénégal, Ghana, Rwanda, Inde, Bangladesh, l’action de la Fondation OCP est véritablement sans frontières. Elle a déployé des programmes de soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie Covid 19, elle a apporté un appui aux associations féminines comme elle a accompagné la formation des femmes chercheuses et doctorantes, entre autres.

Si l’on peut affirmer que sans innovation, il n’y a pas de développement durable possible, il est évident que sans intelligence collective mobilisée au plus profond des territoires, il n’y aura pas d’avancées sociales pérennes. D’où l’importance de la démarche globale de la Fondation OCP qui agit en partenariat avec des acteurs locaux, dans l’objectif de contribuer à aider les communautés rurales les plus démunies et les plus enclavées, au Maroc et à travers le monde, et à leur ouvrir de nouvelles perspectives. Des projets en cours ont été réorientés pour plus d’autonomisation et de résilience des populations, et des dispositifs originaux ont été imaginés pour répondre à de nouveaux besoins. La digitalisation a permis par le développement de plateformes, un apprentissage renforcé malgré la crise sanitaire ainsi qu’un accès des entreprises et associations à des marchés économiques qui leur ont ouvert de nouvelles perspectives d’avenir. Enfin, l’innovation durable n’est rien sans un programme de recherche accentué, c’est pourquoi la Fondation OCP avec l’aide de partenaires essentiels, a pu créer de nouveaux Fonds de recherche afin de booster les projets de transformation positive de la société et de son environnement.

La Fondation OCP a identifié de nouveaux besoins du fait de la crise sanitaire, des effets du changement climatique sur les environnements ou de la vulnérabilité des écosystèmes alimentaires, biologiques et économiques. Dans ce cadre, ses axes d’intervention s’inscrivent parfaitement dans les schémas de développement tracés par le Nouveau Modèle de Développement du Maroc et les Objectifs de Développement Durable (ODD)

Partager.

Répondre