fbpx

Facilité de crédit rapide : le FMI accorde 78 millions de dollars US au Burundi

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Fonds monétaire international (FMI) et le Burundi ont conclu un accord pour une assistance financière de 78 millions de dollars US au «titre de la facilité de crédit rapide», a dévoilé l’institution financière internationale dans un communiqué publié sur son site.

Cet accord de crédit a été conclu à l’issue d’une mission «virtuelle» effectuée du 23 au 26 juillet 2021 par une équipe du FMI dirigée par Mame Astou Diouf, cheffe de mission pour le Burundi.

«Les autorités burundaises et les services du FMI ont conclu un accord ad referendum sur les politiques économiques et structurelles qui pourraient être soutenues par un décaissement de 53,9 millions de DTS (environ 78 millions de dollars US) au titre de la FCR», a déclaré Mame Astou Diouf.

Ce montant «soutiendra les efforts du gouvernement pour lutter contre les impacts de la pandémie de Covid-19, y compris les mesures prises pour soutenir l’économie et la population, ainsi que pour renforcer les services de santé».

D’après les prévisions du FMI, «une reprise économique modérée est attendue en 2021», pour le Burundi.

Le FMI a noté, en outre, que les réserves de change restent très faibles. «Les exportations ont diminué, en partie à cause de la fermeture de certaines

frontières, y compris l’aéroport international du Burundi, et les mesures de confinement instaurées chez les pays partenaires commerciaux pour réduire la propagation de la Covid-19.

«Le Burundi continuera à «faire face au défi de financer les dépenses essentielles, y compris celles de protection sociale, celles contre la Covid-19 et celles nécessaires pour atteindre les objectifs de développement, tout en veillant à la viabilité de la dette et à la stabilité extérieure», a souligné cette institution financière internationale, via son communiqué.

 

Partager.

Répondre