fbpx

Marché des céréales : L’accord russo-ukrainien reconduit

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’accord instaurant un corridor maritime sur la mer Noire pour faciliter l’exportation des céréales ukrainiennes, sera reconduit pour 120 jours supplémentaires sous l’égide de l’ONU et de la Turquie.

L’annonce a été faite ce jeudi 17 novembre par le ministère ukrainien des Infrastructures alors que la mesure appliquée depuis le 1er août devait arriver à échéance samedi 19 novembre. C’est donc une excellente nouvelle pour les pays africains importateurs de céréales de la mer Noire (ndlr : appellation du sourcing ukrainien par les professionnels).

Le deal conclu le 22 juillet dernier a permis d’exporter près de 11 millions de tonnes de céréales depuis les ports ukrainiens, selon le Centre de coordination conjointe mis en place par les parties signataires. Cette prolongation saluée par le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres devrait permettre à l’Ukraine de doper ses expéditions.

Le pays qui a esquissé un plan pour expédier plus de céréales vers les pays les plus vulnérables, s’est fixé pour objectif de « nourrir » 5 millions de personnes supplémentaires en proie à des pénuries alimentaires aiguës d’ici la fin juin.  

Plus largement, avec ce nouvel accord et une récolte mondiale record de blé prévue en 2022/2023, plusieurs analystes anticipent déjà une amélioration des échanges mondiaux et une baisse des prix internationaux du blé.

Partager.

Un commentaire

Répondre