fbpx

Rock : David Crosby n’est plus

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le cofondateur des Byrds et membre de Crosby, Stills, Nash and Young est mort à 81 ans d’une «longue maladie», selon un communiqué diffusé par son épouse, Jan Dance.

David Crosby est mort. Le cofondateur des Byrds et membre du supergroupe Crosby, Stills, Nash and Young est décédé à l’âge de 81 ans, ont annoncé jeudi des médias américains spécialisés. Le journal Variety a été le premier à annoncer le décès du musicien des années 1960-1970 en citant un communiqué de son épouse Jan Dance, elle-même évoquant une « longue maladie ». Le magazine Rolling Stone a confirmé la nouvelle sur la foi d’une source proche de l’artiste. D’après le communiqué relayé par Variety, Crosby est mort entouré de son épouse et de son fils Django, mais sans que l’on sache précisément à quelle date.

« Bien qu’il ne soit plus parmi nous, son humanité et sa bonne âme vont continuer à nous guider et être source d’inspiration. Son héritage va se perpétuer à travers sa musique de légende », est-il écrit. Comme le relève Variety, l’annonce de la mort de David Crosby est plutôt une surprise, car son compte Twitter était encore actif mercredi.

«J’ai le cœur brisé»

Crosby est né en Californie le 14 août 1941, de parents descendants de grandes familles new-yorkaises, avec une mère au foyer et un père dans le cinéma, auréolé d’un oscar de la meilleure photographie.

Avant ses 25 ans, David Crosby est l’un des fondateurs de The Byrds, groupe mêlant le rock venu d’Angleterre au folk traditionnel américain. C’est notamment lui qui amène cette dernière composante, pleine de mélodie, avec sa guitare et sa voix. L’influence durable des Byrds se fera notamment sentir sur d’autres groupes comme Eagles et, plus tard, R.E.M.

On leur doit le tube Eight Miles High, morceau pionnier du rock psychédélique dont les références aux substances illicites l’écarteront un temps des puritaines radios américaines. Ces substances, David Crosby ne les connaissaient que trop bien. « A la fin d’un concert, t’es au top, c’est là que j’en prenais beaucoup. Ça me permettait de tenir après le show », se souvient-il auprès de Rolling Stone. En 1969, sa compagne est tuée dans un accident de voiture. Il réalise son premier album solo, If I Could Only Remember My Name. Là, dans la détresse et l’héroïne, il se sauve en chantant. « Le seul endroit où je pouvais faire face, c’était le studio », racontait-il, en 2021, au Los Angeles Times.

Depuis, le chanteur, grand amateur de voile, n’a cessé de s’étonner lui-même à survivre à ses montagnes russes. En 1986, il passe cinq mois en prison au Texas pour avoir été arrêté, quelques années plus tôt dans une discothèque de Dallas, en possession de cocaïne et d’un pistolet automatique, chargé. Depuis, son corps lui a rappelé ses excès : diabète, crises cardiaques, une greffe du foie en 1994.

Ces graves problèmes de santé ne l’avaient pas empêché d’aider la rockeuse Melissa Etheridge à avoir deux enfants en faisant un don de sperme au couple qu’elle formait avec Julie Cypher. « Il m’a fait cadeau d’une famille », a remercié Etheridge sur Twitter avec une photo d’elle et de David Crosby à la guitare.

«Nous étions le meilleur groupe du monde»

Son zénith, David Crosby l’avait sans doute vécu quelques décennies plus tôt. En 1967 et 1968, écarté des Byrds pour mésentente, il avait retrouvé Stephen Stills, des Buffalo Spingfield, et Graham Nash, des Hollies, dans le chalet de Joni Mitchell, légende du folk et un temps sa petite amie. Le groupe est rejoint de temps en temps par le Canadien Neil Young.

Avec AFP

Partager.

Répondre