fbpx

Afrique : SANLAM s’engage dans la lutte contre le Coronavirus

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alors que le continent peine à endiguer la propagation du coronavirus, les efforts se multiplient jour après jour pour faire front uni contre le mal. Le groupe SANLAM, leader africain dans plusieurs pôles d’activités tels que les assurances s’engage résolument dans la lutte contre les affres du COVID-19 dans l’ensemble des pays de son réseau de filiales.

 

SANLAM pour une Afrique plus résiliente. 

tinmar 970

Malgré tous les efforts fournis pour endiguer la propagation du coronavirus sur le continent, la courbe de propagation du mal peine à s’infléchir. En effet, les pays du continent manquent encore de matériels adéquats utiles à leurs populations (masques, gants, gels hydroalcooliques…) pour freiner la dissémination du virus aux sein des populations.

Le groupe SANLAM fort de sa présence sur le continent a fait don de 45 millions de rands soit 2,3 millions de dollars afin de soutenir les initiatives de lutte contre la pandémie dans l’ensemble des pays dans lesquels il est implanté. Pour Heinie Werth, Ceo de la multinationale sud-africaine : «En tant que leader panafricain des services financiers, riche de son histoire, engagé à ‘’bien faire tout en faisant du bien’’ et en tant qu’entreprise citoyenne, nous prenons d’emblée la responsabilité de soutenir les pays dans lesquels nous opérons pour lutter contre le COVID-19. Car les moments d’incertitude sans précédent que nous vivons actuellement nécessitent d’agir pour contenir l’impact de ce fléau. Nous sommes aujourd’hui convaincus que notre contribution, ainsi que celles d’entreprises et de donateurs partageant les mêmes idées, participeront fortement à aplanir la courbe de ce virus en Afrique et ailleurs».

Cet apport financier vient en soutien à la contribution de certaines filiales du groupe dans leurs pays respectifs. Il servira à l’acquisition d’équipements de protection individuelle (EPI), d’aide alimentaire, la contribution aux fonds nationaux de solidarité et l’assistance aux écoles dans le déploiement du e-learning. Confiant que les efforts de toutes les forces vives engagées dans la lutte contre la propagation du virus dans les pays vulnérables parmi lesquels de nombreux pays africains porteront très vite leur fruit, le Ceo Heinie Werth d’ajouter : «Nous sommes convaincus que cet effort contribuera non seulement à freiner la propagation de la pandémie, mais également à assurer un avenir durable à toutes nos communautés à travers le continent. En outre, nos filiales opérant dans ces pays peuvent apporter leur propre contribution en allouant des fonds supplémentaires aux efforts de lutte contre le coronavirus».  

Le groupe SANLAM jouit aujourd’hui d’une forte présence dans 32 pays du continent. Il est par ailleurs représenté dans d’autres pays hors du continent parmi lesquels l’Inde, la Malaisie, le Royaume-Uni, l’Australie, le Liban, les Philippines et les Etats-Unis.

Partager.

Répondre