fbpx

Tanzanie : Les entrées aurifères en hausse en 2020

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Malgré la pandémie de Covid-19, les exportations d’or ont atteint 2,95 milliards de dollars US en 2020. Les entrées ont dépassé celles du tourisme.

«En Tanzanie, les revenus engrangés grâce aux exportations d’or ont atteint 2,95 milliards de dollars US en 2020», a annoncé, la Banque Centrale, dans sa revue économique mensuelle publiée fin janvier 2021. Ce document fait état d’une hausse de 33,5 % comparativement aux 2,21 milliards dollars US encaissés en 2019. Une situation qui s’explique par la hausse du cours de l’or en 2020 et par l’augmentation de la production, précise cette revue économique.  

Ce qui est aussi lié à la création, fin 2019, de Twiga Minerals, une entreprise mixte comprenant des capitaux de l’Etat et ceux du géant minier Barrick Gold. Elle exploite les mines d’or North Mara, Bulyanhulu et Buzwagi. Pour les trois mines d’or, Barrick Gold a livré 462 472 onces selon son bilan d’activité présentant fin décembre 2020.

Des résultats positifs atteints suite à la rénovation du puits et de l’usine de traitement de la mine d’or Bulyanhulu. Une opération qui a permis, selon ce bilan de fin 2020, de relancer l’exploitation souterraine. Et toujours dans le cadre de l’amélioration, le plan minier de North Mara a été revu pour le rendre plus performant.

En Tanzanie, pays de l’Afrique de l’Est avec un accès sur l’océan indien, l’or constitue le moteur du secteur minier. Il représente avec le tourisme, l’un des piliers de l’économie. Malheureusement, avec la pandémie de Covid-19, les entrées du tourisme se sont retrouvées en baisse.

Dans ce secteur minier, le pays héberge aussi des gisements de terres rares et de graphite, matières premières au centre de toutes les attentions actuellement.

Et Barrick Gold a investi plus de 180 millions dollars US en 2020 pour développer ses activités dans le pays et compte poursuivre cette stratégie en 2021.

Partager.

Répondre