fbpx

En trois mois, la dette du Nigeria augmente de près de 7 milliards de dollars

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alors que la Cédéao vient de convenir de la mise en place d’une nouvelle feuille de route pour la mise en place de la future monnaie unique, voilà que le géant ouest-africain communique ses derniers chiffres liés à son endettement qui progresse fortement.

En l’espace de trois mois seulement, la dette publique de la première économique du continent a connu une progression de 8,31%, en passant de 79,30 milliards de dollars à en fin mars à 85,9 milliards de dollars à en fin juin 2020.

tinmar 970

C’est ce que révèle les dernières statistiques de l’Office du management de la dette (DMO) de ce pays de 210 millions d’habitants.

C’est dire qu’en l’espace de trois mois seulement, la dette du gouvernement nigérian a progressé de 6,6 milliards de dollars.

Néanmoins, on est très loi du seuil d’alerte fixé par la Cédéao dans le cadre de ses critères de convergences pour la mise en place de l’Eco. Car, avec un PIB 2019 de l’ordre de 400 milliards de dollars, le ratio de la dette n’est que de l’ordre de 21%, contre près de 49% pour la Côte d’Ivoire ou 65% pour le Sénégal.

Il convient de signaler que cette dette a essentiellement été accordée par la Banque mondiale, le Fonds monétaire international la Banque africaine de développement et la Banque islamique de développement en soutien aux efforts d’Abuja dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Partager.

Répondre