fbpx

Le Zimbabwe autorise la culture et l’exportation de cannabis

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour faire face à l’une des plus sévères crises économiques du pays, le Zimbabwe vient de franchir le Rubicond en autorisant officiellement la culture, la transformation et l’exportation de produits manufacturés issus du cannabis.

Le Zimbabwe a annoncé les règles pour la culture du cannabis, alors que le pays cherche à augmenter les revenus en devises et à tirer parti d’un secteur en forte croissance.

tinmar 970

Suite à la publication dans le journal officiel du gouvernement de la loi légalisant la production de haschisch, Anxious Masuka, le ministre de l’Agriculture, a déclaré que trois types de permis peuvent être délivrés aux producteurs, aux chercheurs et aux industriels du secteur du chanvre.

Selon lui, les producteurs sont uniquement autorisés à cultiver, commercialiser et vendre du chanvre industriel et les chercheurs peuvent le cultiver à des fins de recherche. Un commerçant peut engager des agriculteurs individuels, acheter et transformer du chanvre industriel en un produit manufacturé.

Avant cette nouvelle législation, les Zimbabwéens qui cultivaient du cannabis étaient passibles d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 12 ans

Partager.

Répondre