fbpx

Zimbabwe : Reprise du secteur touristique en 2022

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le secteur touristique zimbabwéen a continué sa reprise durant les neuf premiers mois de 2022, les recettes ayant enregistré une hausse de 138 % par rapport à la même période de 2021, a indiqué jeudi 12 janvier l’Autorité du tourisme du Zimbabwe (ZTA).

« Les recettes touristiques du Zimbabwe ont atteint 580 millions de dollars de janvier à septembre 2022, reflétant un bond de 138%, par rapport aux 244 millions de dollars réalisés au cours de la même période l’année précédente », a déclaré le responsable des affaires commerciales au sein de la ZTA, Godfrey Koti.

Tourisme au Zimbabwe

Les rhinocéros en liberté dans leur environnement naturel protégés des braconniers

Il a précisé que cette croissance des revenus touristiques est largement attribuée à l’assouplissement des restrictions de voyage, alors que les pays du monde sortent globalement des confinements imposés dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

« Les investissements dans le secteur ont également augmenté pour atteindre 306 millions de dollars durant cette période, contre 90 millions de dollars une année auparavant », a-t-il ajouté.

Concernant les arrivées touristiques, M. Koti a souligné que les voyageurs internationaux ont augmenté de 256%, tandis que le nombre de visiteurs en provenance des pays Afrique a cru de 130% par rapport à la même période de 2021.

Objectif en 2025 : 5 milliards de dollars de recettes touristiques

Dans cette optique, le responsable zimbabwéen s’est dit optimiste quant à la réalisation de l’objectif des 5 milliards de dollars de revenus touristiques à l’horizon 2025, dans le sillage des perspectives positives que connaît ce secteur.

Pour l’économiste Tracy Dube, bien que les statistiques fournies par la ZTA montrent une amélioration en termes de croissance du secteur touristique, le pays est encore devant une tâche colossale pour atteindre le montant de recettes annoncé.

Elle a relevé, à cet égard, que les différents intervenants, publics et privés, sont appelés à déployer davantage d’efforts pour améliorer la contribution de l’industrie touristique au Produit intérieur brut (PIB) du pays.

Le tourisme est le troisième pilier économique du Zimbabwe après l’exploitation minière et l’agriculture, contribuant à près de 2 milliards de dollars aux recettes de l’État.

Partager.

Répondre