fbpx

Afrique de l’Ouest : MAN installe ses moteurs dans quatre pays pour une capacité de 225 MW

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’allemand Man energy solutions (MES) va prendre part à la mise en place simultanée de quatre centrales dans différents pays d’Afrique de l’Ouest, d’une capacité totale de 225 MW.

En Gambie, au Mali, au Sénégal et en Guinée, la société allemande MES va fournir les installations techniques pour la production d’électricité dans quatre centrales majeures. Au Mali, à la centrale de Sirakoro, huit de ses moteurs contribueront à faire fonctionner le dispositif pour une capacité totale de 100MW. Le Mali pourra ainsi réduire sensiblement son déficit en électricité dont une bonne partie est encore importée de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

De même, au Sénégal, 6 moteurs fournis par la société feront fonctionner la centrale privée des ciments du Sahel d’une capacité de 54 MW. Pour cette société comme pour le pays, il est crucial de renforcer son autonomie. Non seulement, ces six moteurs qui s’ajoutent aux quatre existants permettent de soulager la société nationale de l’électricité, mais garantissent aussi l’approvisionnement des Ciments du Sahel. Or, le ciment est un matériau de construction crucial dans l’économie sénégalaise. On a pu voir par exemple qu’en Côte d’Ivoire le déficit de production d’électricité avait tellement affecté les cimenteries que le prix du sac de 50kg a augmenté en quelques jours de 75%, passant de 3500 Fcfa à plus de 6000 Fcfa dans les régions. Le gouvernement a été obligé de le réglementer.

C’est une installation identique qui sera faite en Guinée pour une centrale de 53 MW, mais elle sera trois fois moins importantes en Gambie avec deux moteurs pour 18 MW.
Il faut dire qu’en général, le déficit électrique des pays africains est de l’ordre 60% de leurs besoins. Ces 225 MW sont certes importants, mais il en faudra beaucoup plus.

Partager.

Répondre