fbpx

Algérie : L’Etat déterre le projet de privatisation des banques

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après plusieurs reports, l’Etat algérien fixe une nouvelle échéance pour l’ouverture du capital des banques publiques aux investisseurs étrangers.

L’opération annoncée pour 2022, vise à consolider et à renforcer la structure financière de plusieurs établissements bancaires. Selon l’agence Ecofin qui relaie l’information de la presse algérienne, la mesure annoncée sera mise en place dans le cadre d’une révision globale du système de gouvernance des entreprises publiques. Cela se traduira entre autres par l’introduction en bourse de plusieurs entreprises publiques.

Ce projet n’est pas nouveau. Des initiatives dans ce sens avaient déjà été annoncées et reportées à maintes reprises. En décembre 2020, le gouvernement algérien avait annoncé pour 2021, l’ouverture du capital de deux banques publiques à travers la Bourse d’Alger. Rien ne s’est concrétisé à ce jour.

Partager.

Répondre