fbpx

La boulimie de l’assureur sud-africain Sanlam

Pinterest LinkedIn Tumblr +

SanlamL’assureur sud-africain Sanlam voit grand. Il a entamé des négociations pour le rachat d’une compagnie en Angola et compte poursuivre son offensive. C’est ainsi qu’il est en train de chercher des opportunités d’acquisition en Ethiopie, deuxième pays le plus peuplé d’Afrique après le Nigeria, et dans des pays d’Afrique francophone. Il faut dire que l’assureur sud-africain génère une trésorerie excédentaire qu’il compte fructifier à chaque fois qu’il trouve des opportunités. Le Groupe sud-africain, qui vise à générer plus de 20% de son chiffre d’affaires annuel en dehors de son marché domestique au cours des cinq prochaines années, dispose d’une manne de 300 millions de dollars qui devrait financer l’expansion du groupe durant l’exercice 2015 qui s’achèvera en mars prochain. Outre son marché domestique, Sanlam est présent dans quinze pays en Afrique, en Asie et en Europe : Botswana, Namibie, Malawi, Kenya, Tanzanie, Zambie, Ghana, Nigeria, Ouganda, Swaziland, Rwanda, Mozambique, Inde, Malaisie et Royaume-Uni.

Partager.

Répondre