fbpx

Côte d’Ivoire : Début de la campagne de commercialisation du café

Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est ce lundi 28 décembre 2020 que débute la commercialisation du café pour la campagne 2020-2021 en Côte d’Ivoire avec un prix planché de 550 FCFA/kg.

La commercialisation du café pour la campagne 2020-2021 en Côte d’Ivoire, troisième pays producteur africain, débute ce lundi 28 décembre 2020 avec un prix garanti de 550 FCFA le kilo, soit une baisse de 150 FCFA par rapport à la campagne écoulée. Selon le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré, « pour cette campagne, le prix garanti aux producteurs est fixé à 550 FCFA le Kg, compte tenu de la persistance de la baisse des cours du café et de la pandémie du Covid-19». Et pour le strict respect de ce prix, le gouvernement a instruit le Conseil café-cacao (CCC), organe de régulation, à l’effet de prendre toutes les dispositions opérationnelles.

Au 30 novembre 2020, la Côte d’Ivoire a produit 83 003 tonnes sur l’ensemble de la campagne débutée en décembre 2019 contre 94 258 tonnes à la même période de la campagne précédente, soit une baisse de 11,94%. Le niveau des exportations de la campagne 2019-2020, quant à lui, se situe à 80 974 tonnes contre 121 822 tonnes enregistrées sur la même période de la campagne 2018-2019, soit un fléchissement de 33,5%. A en croire le porte-parole du gouvernement, pour la campagne qui s’annonce, les prix du café sont « encore plus bas » sur le marché international. Mais le prix garanti aux producteurs de 700 FCFA le kg la campagne précédente, avait été reconduit pour la campagne 2019-2020 en dépit de la chute des cours mondiaux du café, grâce à une subvention de l’Etat ivoirien de 32 milliards de FCFA. Il faut dire que le revenu brut perçu par les producteurs de café sur la campagne 2019-2020 en Côte d’Ivoire s’est établi à environ 58 milliards FCFA contre 66 milliards FCFA sur la campagne précédente, soit une baisse de 12%, imputable à la chute des cours de la campagne 2019-2020.


3ème producteur africain

Actuellement 15ème producteur mondial et 3ème en Afrique, la Côte d’Ivoire occupait dans les années 1970, le rang de 3ème producteur mondial et de 1er pays africain avec une production annuelle de 400.000 tonnes. La production peine à dépasser les 120 000 tonnes bien que le gouvernement ivoirien ait mis en œuvre depuis octobre 2013 un programme de relance de la filière d’un montant de 8 milliards de FCFA pour atteindre 400 000 tonnes à l’horizon 2020. Ce programme prévoyait la réhabilitation de plus de 75 000 hectares de vergers, un appui au renforcement des capacités de plus de 

100 000 producteurs et l’augmentation de leurs revenus, sans compter l’introduction d’une nouvelle variété pour révolutionner la caféiculture.

cafe cote ivoire

Partager.

Répondre