fbpx

Diversité des genres au travail : OCP&IFC ensemble pour l’obtention de la certification EDGE

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Groupe OCP, leader mondial sur le marché des engrais phosphatés s’est associé, ce 13 avril, à la Société Financière Internationale (IFC) pour l’accompagner dans le processus de l’obtention de la certification EDGE(Economic Dividendes For Tender Equality). 

Objectif à atteindre : promouvoir la diversité des genres dans le monde du travail au profit des collaboratrices et collaborateurs du Groupe OCP.

Il faut noter qu’Economic Dividendes For Tender Equality (EDGE) est la principale norme mondiale pour évaluer la performance des entreprises en matière d’égalité de genres et de création d’opportunité de carrières égales entre hommes et femmes.


Le groupe OCP serait la première entreprise marocaine à obtenir cette certification. Ce qui va appuyer son engagement visant à faire évoluer les pratiques et promouvoir l’égalité des chances et opportunités de carrières non seulement au sein de cette entreprise mais aussi dans son écosystème et auprès de ses communautés au Maroc et en Afrique.

EDGE quid ?

Lancée en 2011 lors de la réunion annuelle du Forum Économique Mondial, EDGE travaille aujourd’hui avec 20 grandes organisations réparties dans 44 pays, représentant une trentaine d’industries différentes et plus de 2,4 millions d’employés.

Pour sa part, le Groupe OCP a plus de 20 000 collaborateurs de différentes nationalité et son chiffre d’affaires était de près de 6 milliards de dollars US en 2020.

Avec EDGE, OCP vise à renforcer son adhésion aux Objectifs de développement durable (ODD) notamment en contribuant à répondre aux défis mondiaux liés aux droits humains et à la prospérité.

 » Le projet démontre la volonté de s’inscrire dans une démarche axée sur les résultats », a déclaré Nadia Fassi Fehri, Chief Transformation Officer au sein d’OCP. Selon elle, le processus sera plus essentiel dans un contexte de reprise économique post-Covid-19.  » La diversité est un vecteur de croissance durable et un pilier pour notre ambition stratégique et dont les résultats se concrétisent », a-t-elle ajoutée, notant par exemple  que depuis 2013, la population des cadres femmes au sein du groupe OCP est passée de 23% à 34% aujourd’hui.

Pour les collaboratrices de moins de 30 ans, le taux est passé de 30 à 50%, s’est-elle réjouie, insérant que cela ne se milite pas seulement aux collaborateurs d’OCP.

Des centaines de fermières au Maroc, en Gambie…

Elle donne les exemples de l’accompagnement des centaines de fermières au Maroc, en Gambie, au Sénégal ; des jeunes femmes étudiantes, etc.

Cet accord IFC& OCP s’ajoute notamment à un autre partenariat signé en septembre 2020 axé entre autres sur le renforcement des filières rizicoles en Côté d’Ivoire et du millet au Sénégal.

Notons qu’IFC est la principale institution de développement axée sur le secteur privé dans les pays émergents.

En 2020, elle a investi 22 milliards de dollars US dans des sociétés privées et institutions financières dans les pays en développement.

Partager.

Répondre