fbpx

Foot : La Premier League, quelle cash-machine !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

1,8 milliard d’euros ont déjà été dépensés par les clubs de football du championnat d’Angleterre, à quelques jours de la clôture du mercato (ndlr : marché des transferts de joueurs) et alors que plusieurs mouvements d’envergure restent à concrétiser.

Parmi eux, le transfert du Français Wesley Fofana (Photo) de Leicester à Chelsea, qui pourrait faire de lui le défenseur le plus cher de l’histoire.

A deux jours de la clôture du mercato le 31 août, les riches clubs anglais de l’élite ont déjà battu le record de 2017 avec 1,5 milliard de livres (1,8 milliard d’euros) dépensés en transferts de joueurs. Selon le décompte effectué par le cabinet Deloitte, cette intersaison est de loin, la plus dépensière de l’histoire de la première division de foot anglaise.

Darwin Nunez de Benfica à Liverpool (plus de 100 millions d’euros), Casemiro du Real Madrid à Manchester United (71 millions), le double transfert de Gabriel Jesus et Oleksandr Zinchenko de Manchester City vers Arsenal (91 millions) ou Chelsea qui enrôle Marc Cucurella (71 millions), Raheem Sterling (56 millions) et le défenseur sénégalais Kalidou Koulibaly (40 millions d’euros) : les millions ont plu comme jamais sur l’Europe, cet été, effaçant le précédent record de 2017 (1,7 milliard d’euros).

La Premier League est riche, bien plus riche que tous les autres grands championnats de foot en Europe. Selon les consultants de Deloitte, la première division anglaise devrait générer cette saison plus de 7 milliards d’euros de revenus, loin devant son premier poursuivant, la Liga espagnole (3,7 milliards).

 

Partager.

Répondre