fbpx

Forum mondial de l’Eau à Dakar : La Banque mondiale plaide pour la coopération transfrontalière dans la gestion de l’eau

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le président du groupe de la Banque mondiale, David Malpass, a plaidé pour la coopération transfrontalière dans la gestion des ressources en eau par le biais d’un partage de « données fiables » entre les pays.

« La coopération transfrontalière est importante en Afrique, où 90% des ressources en eau sont transfrontalières. Il faut partager les ressources en eau qui demeurent utiles dans la gestion des impacts du climat sur le cycle hydrologique », a dit David Malpass qui s’exprimait à l’occasion du 9e Forum mondial de l’eau, ouvert lundi à Diamniadio, près de Dakar, sous la présidence du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall. Il a souligné l’importance de cette ressource essentielle pour l’agriculture, l’élevage et la production industrielle, d’où son plaidoyer pour une meilleure gestion de l’eau à partir de « données faibles’’.  « A la Banque mondiale, nous avons lancé un portail qui regroupe toutes les données relatives à cette ressource », a indiqué David Malpass, ajoutant que l’institution qu’il dirige envisage aussi de travailler sur les tarifs de l’eau en mettant en place des mesures politiques visant à augmenter les investissements publics et privés avec la participation des citoyens. Il relève que la tenue de « données fiables » que les pays sont appelés à se partager est une étape importante de la coopération transfrontalière en matière de gestion de l’eau.

Partager.

Répondre